Un nouveau pensionnat, de nouveaux pouvoirs, de nouvelles rencontres... Gérer vos relations et amusez-vous dans le Pensionnat Magique !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau cauchemar? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gary Lowell
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 08/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Contrôle de la végétation

MessageSujet: Un nouveau cauchemar? [Libre]   Sam 10 Juil 2010 - 20:04

Je me retourne vivement. Rien. Pas de portail multicolore, pas de fossé… Devant moi se trouve uniquement un bâtiment immense et une très grande porte. Je pose ma valise sur le sol et je pousse lentement la porte de mes mains. Celle-ci s’ouvre tout doucement, me dévoilant finalement le Hall de ce Pensionnat Magique. Bon sang! Je ne rêve pas. Je prends ma valise et j’entre. Tout ce ceci est donc vraiment bien réel? Ce n’était pas qu’une simple blague? Y aurait-il réellement des gens, qui, comme ont, on vu ce genre de phénomènes? Enfin, dans la lettre, on parlait surtout d’un pouvoir que je possède, mais je n’ai pas réussit. J’ai voulu retenter l’expérience une fois dans ma chambre, chez moi, mais rien n’est arrivé. Bah! Ce doit être un cauchemar… un horrible cauchemar…

Horrible? Enfin, non, peut-être pas. L’endroit me plait bien, pour le moment. Le Hall est joliment décoré, et je ne vois personne à l’horizon. Par contre, j’aurais bien apprécié que quelqu’un soit dans le coin… Qu’est-ce que je devais faire, maintenant? Attendre? Explore seul les couloirs infinis de cet endroit? Ah non! Pas question. Je risquais de me perdre après cinq minutes d’exploration. Je n’ai pas vraiment le sens l’orientation et je suis gaffeur. Je passe mon temps à faire des bêtises lorsqu’il ne le faut pas.

Je fais à nouveau quelques pas, regardant autour de moi. Tout est si beau! Tout est si grand! Il y a des tableaux et des sculptures partout! Je n’ai le temps que de faire quelques pas, avant de me cogner contre quelque chose. Une sculpture que je ne pouvais pas voir dans mon champ de vision. J’ai lâché ma petite valise, celle-ci s’est brisée et ouverte, déversant tout son contenu sur le sol tandis que moi, je termine les fesses sur le sol à me frotter le visage. Bon sang que ça faisait mal! Mais quel idiot je fais! Je sais très bien que je ne vois pas tout du côté gauche et je n’ai pas prit la peine de faire attention. C’est malin, ça!

« Bravo, Gary, bravo… De plus en plus doué pour te mettre dans le pétrin. »

Je soupire, je me parle à moi-même et je commence à ramasser lentement mes affaires qui se sont éparpillées un peu partout. Dans quoi vais-je transporter mes affaires maintenant? Je secoue la tête et je me dépêche de tout remettre dans ma valise malgré tout. Tant pis, je dois avoir une chambre quelque part ou un casier où ranger tout cela!

[Ce n’est pas bien long, mais je ferai mieux dans mes futurs posts, promis ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Sasaki
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 24

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Donner vie à ses dessins.

MessageSujet: Re: Un nouveau cauchemar? [Libre]   Sam 10 Juil 2010 - 20:46

Cela faisait déjà quelque jour que Kaoru était arrivée au pensionnat. Elle n’avait eu le temps que de visiter l’extérieur de l’édifice. Un somptueux jardin dans lequel elle adorait se promener. Le jardin comptait plusieurs étangs, où se trouvaient des milliers de petites grenouilles. Kaoru adorait aller les voir tôt le matin, assise sur un banc de pierre.
C’était un matin comme les autres. Kaoru se leva à l’aube, s’habilla tranquillement et s’en alla dans le jardin. Elle ne sortit pas par la porte principale, car elle ne voulait pas tomber sur un nouvel arrivant. Une fois assisse sur le banc en pierre, la jeune adolescente se laissa bercer aux sons rock’n’roll de sa musique. Elle était là depuis des heures, quand elle vit un jeune homme se diriger vers le Hall d’entrée. Intriguée, elle se leva doucement, afin que l’inconnu ne puisse voir ses mouvements, et se dirigea vers l’intérieur du pensionnat. Une fois que Kaoru fut habituée à l’obscurité constante de l’entrée, elle aperçu un jeune homme plutôt perdu. Il n’était apparemment pas très grand, et se semblait pas très futé non plus. Elle le voyait bouger, regarder autour de lui. Il semblait émerveillé et en même temps apeuré par cet environnement étrange et hostile.
Kaoru resta dans l’ombre pour ne pas lui faire peur. Ce moment devait déjà assez bizarre pour lui pour ne pas en plus rajouter une frousse inutile en sortant de nulle part. Elle vit le jeune homme se cogner la tête contre une sculpture.


Comment a-t-il fait pour se prendre cet objet en pleine poire ? Il est vraiment pas très futé…

Malgré cette pensée, Kaoru ne put s’empêcher de lâcher un petit rire, qui n’apparemment n’alla pas jusqu’aux oreilles du jeune homme. Elle voulut l’aider à ranger ses affaires, mais le temps qu’elle sorte de l’ombre, et s’avança légèrement, il avait déjà tous rangé.

« Il y’a encore des chambres libres, il me semble… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gary Lowell
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 08/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Contrôle de la végétation

MessageSujet: Re: Un nouveau cauchemar? [Libre]   Sam 10 Juil 2010 - 21:52

Je termine de ramasser mes choses. Heureusement que je n’ai emporté que le strict nécessaire!

« Il y’a encore des chambres libres, il me semble… »

Je sursaute et je me retourne. Mais d’où sort-elle, celle-là? Je ne l’ai pas vu venir de nulle part… Je ne l’ai pas entendu arrivée… pourtant, je ne suis que borgne, pas sourd. Mon visage prend une teinte plus rouge et je me gratte aussitôt la nuque, visiblement gêné. M’a-t-elle vu percuté la sculpture? Probablement… Enfin, du moins, j’espère que non, autrement, j’ai dû avoir l’air d’un véritable idiot. Je ne vois peut-être rien d’un œil, mais il bouge toujours. Il semble presque normal, si on n’y prête pas trop attention.

« Euh… je… je l’espère, je ne crois pas que ma valise tiendra longtemps… »


Je ne sais pas quoi lui dire. Je me sens gêné et je ne sais même pas qui est cette fille. Elle semble gentille, mais je me méfie malgré tout. Je me frotte le front d’une main. Elles sont drôlement dure, ces sculptures. Décidément, ce n’est pas mon jour de chance… Enfin, peut-être que oui, peut-être que non. Cet endroit ne peut pas être pire que là où j’étais avant, non? … Enfin, je ne sais pas. Peut-être que se ne sera pas vraiment mieux non plus.

« Tu… Enfin, je m’appelle Gary… Gary Lowell. Euh… tu es ici depuis longtemps? Est-ce que… enfin, non, oublie, je n’ai rien dit. »

Pouvais-je oser lui demander si j’étais ici réellement à cause d’un certain « pouvoir »? Pff! Non, ma question aurait l’air trop idiote. J’avais probablement rêvé à tout cela. Je ne faisais qu’un horrible cauchemar… un horrible cauchemar qui semblait si réel et irréel à la fois…

« Comment… comment c’est ici? »


Vu que l’on était ici à cause de choses étranges qui nous arrivaient… finissait-on comme dans les films d’horreur, dans une sorte de laboratoire géant où l’on serait disséqué vivant? Je secoue doucement la tête. Voyons! Non, il ne faut pas exagérer! Je tente de refermer ma valise et je soupire faiblement. Bon, tant pis, je peux dire adieu au couvercle qui fermait bien…

« Enfin, ce que je veux dire c’est comment ça se passe, ici? Pourquoi il fallait absolument venir? Enfin, je veux dire, c’est complètement insensé, cette idée de pouvoirs! Tu as eu aussi ce genre de lettre? Je… je ne sais même pas pourquoi je suis venu ici, en fait… C’est encore une mauvaise blague, c’est cela? Je ferais mieux de partir… avant que ça ne tourne encore mal… »

Je ne sais pas ce qui me prend. Une part de moi souhaite que je puisse me trouver une petite place dans cet endroit, mais une part de moi refuse de croire que cela puisse être vrai. Pourquoi ne serait-ce pas une mauvaise blague, encore un nouveau piège? Après tout, personne ne s’est jamais réellement soucié de mon bien-être. On m’a toujours prit pour le souffre-douleur d’un peu tout le monde. Pourquoi cela changerait-il, à présent? Je me relève, prenant ma valise entre mes deux mains. Le couvercle tombe au sol. C’est une mauvaise journée, aujourd’hui. J’aurais mieux fait de rester dans mon lit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Sasaki
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 24

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Donner vie à ses dessins.

MessageSujet: Re: Un nouveau cauchemar? [Libre]   Sam 17 Juil 2010 - 20:48

Le jeune homme semblait très perturbé par la venue inattendue de Kaoru. Il mit son sa main derrière sa nuque, se qui fait rire Kaoru, car c’était le geste type d’un mec gêné. En plus, lors que sa première phrase envers Kaoru, il bégayait, ce qui confirma de plus la théorie de Kaoru. Elle le vit se gratter le côté gauche de sa tête, l’adolescente en conclut donc que c’était à cet endroit qu’il s’était tapé la tête. Mais contre quoi ? Elle regarda autour d’elle, mais ne vit qu’une sculpture très visible.

Au moment où Kaoru regardait autour d’elle, il y’avait un silence de plomb entre le jeune homme et elle. Elle avait beau être une fille naïve et très gentille, elle n’arrivait pas à percer la glace… C’est pour ça qu’elle fut soulagée quand l’homme se présenta enfin. Il s’appelait donc Gary. Gary Lowell. C’était un joli prénom. Cependant, il ajouta :


« Euh… tu es ici depuis longtemps? Est-ce que… enfin, non, oublie, je n’ai rien dit. »

Kaoru n’eut pas la force de résister et de lui répondre quand même.

« Je suis ici depuis environs une semaine. Mais c’est encore assez mort. Au fait, je me nomme Kaoru Sasaki.»

Elle lâcha un petit rire nerveux. Elle remarqua en observant les yeux magiques du jeune homme, que celui de gauche ne bougeait pas normalement. Il était plus pâle que l’autre. Kaoru n’était pas très forte en médecine, mais elle réussit néanmoins à conclure que Gary était aveugle, ou du moins malvoyant de cet œil.

Comment décrire comme c’est, ici au pensionnat. Fallait-il parler directement des pouvoirs ? Ou au contraire, laisser ce sujet de côté et faire comme si de rien n’était ? Kaoru était au fond de ses pensées, quand le petit monologue de Gary l’en sortit. Bien sûr, elle n’en comprit pas le sens puisqu’elle en avait loupé la moitié. Elle comprit juste :


« Tu as eu aussi ce genre de lettre? Je… je ne sais même pas pourquoi je suis venu ici, en fait… C’est encore une mauvaise blague, c’est cela? Je ferais mieux de partir… avant que ça ne tourne encore mal… »

Partir ? Maintenant ? Il est complètement fou ! Il n’aura pas découvert la moitié du pensionnat qu’il sera repartit chez lui… Il faut que je le rassure, et que je le persuade de rester…

« Non ! Tu ne peux pas partir. Si tu es ici c’est pour une bonne raison, j’en suis certaine. Et si tu as voulu suivre la carte, c’est qu’au fond tu voulais y venir. Tu ne vas pas tous gâcher maintenant ? J’ai aussi reçu la lettre, j’ai hésite pendant très longtemps mais maintenant que je suis là, j’en suis heureuse. Il faut juste que tu t’y fasses. Et pis, moi je serai là pour toi, si t’as besoin de moi ou de quelque chose »

Kaoru lui souri, et lui prit les mains en signe d’affection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gary Lowell
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 08/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Contrôle de la végétation

MessageSujet: Re: Un nouveau cauchemar? [Libre]   Dim 18 Juil 2010 - 18:48

« Non ! Tu ne peux pas partir. Si tu es ici c’est pour une bonne raison, j’en suis certaine. Et si tu as voulu suivre la carte, c’est qu’au fond tu voulais y venir. Tu ne vas pas tous gâcher maintenant ? J’ai aussi reçu la lettre, j’ai hésite pendant très longtemps mais maintenant que je suis là, j’en suis heureuse. Il faut juste que tu t’y fasses. Et pis, moi je serai là pour toi, si t’as besoin de moi ou de quelque chose »

Je reste bouche bée alors qu’elle a prit mes mains dans les siennes. Ce signe me semble… affectueux et pourtant, je ne peux pas concevoir qu’elle ait fait cela. En même temps, elle n’a pas tord. Depuis que je suis tout petit, je rêve d’un endroit où je pourrais rester sans devoir subir quelconque railleries. Kaoru aussi, a donc eu cette étrangère lettre? On ne me jouait pas un simple mauvais tour? On ne se payait pas ma tête? On n’avait pas fait cela pour se moquer de moi?

« Tu… »


Je cherche mes mots, je ne sais pas comment lui formuler le fouillis que mes pensées peuvent représentées, en ce moment. Et puis en même temps, qu’est-ce qui pouvait me dire que j’avais réellement ma petite place, ici? Je retire doucement les mains des siennes, visiblement mal à l’aise.

« Tu penses vraiment ce que tu dis? Tu as réellement reçu cette… lettre? Je… je suis désolé, je croyais que… que c’était encore une mauvaise farce que l’on me faisait… »


Je dois avoir l’air pitoyable. En plus, je ne connais même pas cette fille! Pourquoi aurait-elle voulu me jouer un tour aussi méchant?

« Donc… tu es ici depuis une semaine, c’est cela? Tu… les gens sont sympathiques, ici? Il leur est tous arrivé… un truc étrange, c’est cela? »


Kaoru est une jolie jeune femme. Ses longs cheveux blonds, ses magnifiques yeux bleus. Elle doit avoir 17 ou 18 ans, peut-être. Elle est donc un peu plus vieille que moi. Je me demande si elle est aussi gentille qu’elle n’y parait. Et puis pourquoi ne le serait-elle pas? Elle n’a pas de raison d’être méchante avec moi, non? Ceux de mon village non plus, par contre, n’avaient pas de raisons… Je frissonne. Pourquoi se serait mieux ici, de toute façon? Je n’avais jamais rien fait à personne et je m’étais retrouvé avec un œil en moins malgré tout et des mois à me remettre de mes blessures… Pourquoi serait-ce différent ici? Ça ne pourrait pas être pire… non?
Je me gratte la nuque, je me sens rougir. J’ai honte de moi. Je devrais peut-être laisser sa chance à Kaoru… jusqu’à maintenant, elle s’est montrée gentille. Peut-être… peut-être que j’arriverai à bien m’entendre avec elle. Mais… je ne suis pas très doué, niveau social.

« Désolé… je ne suis pas très euh… doué pour les… discussions. Enfin, ce que je veux dire, c’est qu’habituellement, on ne m’adresse pas vraiment la parole. Mais je trouve cela étrange d’avoir reçu cette lettre qui me disait de venir ici. Je… je n’ai rien de spécial. Il y a juste ces arbres qui semblaient sortir d’un film d’horreur. Il n’aurait pas dû se trouver là, je n’aurais pas dû Le croiser. Ça n’aurait pas dû faire cela… Tu sais, la lettre disait que c’était moi… mais je n’ai rien fait… les arbres ont bougés tout seul. Ils ont grossit et… et… ils ont voulu L’enfermer dans leur écorce… C’est complètement idiot, hein? Je n’ai rien fait, ça ne pouvait pas être moi, c’était… mon imagination, c’est cela, non? »

Un petit rire nerveux m’échappe. Je ne peux pas concevoir que les arbres ont cherché à emprisonné l’un des colosses du groupe qui m’a causé toutes mes blessures, la perte de ma vue… J’ai eu peur, je me suis affolé et mon imagination s’est mise à me faire ce que j’aurais aimé voir. C’est peut-être un asile pour personnes complètement folle, ici? Je secoue la tête pour chasser toutes ces pensées. Voyons! Je dis n’importe quoi!

« Non, oublie… oublie ça. »


Me suis-je cogné la tête trop fort contre cette sculpture? Je me frotte le front, juste au-dessus de mon œil aveugle. C’est vrai que je ne l’ai pas vu venir, si j’avais eu tout mon champ de vision, je n’aurais pas pu me cogner, après tout.

« Pourquoi es-tu ici, toi? Enfin… tu n’es pas obligée de répondre, je ne veux pas être indiscret… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Sasaki
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 09/07/2010
Age : 24

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Donner vie à ses dessins.

MessageSujet: Re: Un nouveau cauchemar? [Libre]   Lun 19 Juil 2010 - 23:39

Kaoru regretta son geste devant la réaction de son interlocuteur. La bouche bée ? C’est un signe d’une grande surprise… Bonne ou mauvaise ? Visiblement mauvaise surprise étant donné que Gary se retira de l’emprise de Kaoru. Un lourd silence s’imposa entre nos deux jeunes visiblement très gênés.

Tu penses vraiment ce que tu dis? Tu as réellement reçu cette… lettre? Je… je suis désolé, je croyais que… que c’était encore une mauvaise farce que l’on me faisait…

Cette phrase rompue l’ambiance lourde qui s’était installée.

« Bien sûr que je le pense, si non je ne te l’aurai pas dit ! »

Elle sourit comme pour le rassurer.

« Oui je l’ai reçue. Je dormais, et je l’ai vue à mon réveil. J’ai longuement hésité, et puis j’ai finit pas faire confiance en l’avenir et je suis partie à la recherche du portail. Une mauvaise blague ? Tu crains quelque chose ? »

A ce moment là, Kaoru se mit la main sur la bouche. Elle avait l’impression d’être allée trop loin dans sa curiosité légendaire. Elle ne connaissait à peine, il n’allait pas dévoiler sa vie ainsi…

Tu penses vraiment ce que tu dis? Tu as réellement reçu cette… lettre? Je… je suis désolé, je croyais que… que c’était encore une mauvaise farce que l’on me faisait…

Gentils ? Elle ne pouvait y répondre, elle n’avait pas encore parlé à quiconque. À oui ! Une fille, mais elle l’avait juste croisée, et elle ne semblait pas très amicale.

« À vrais dire, tu es la première personne à qui je parle… J’ai croisé une autre fille, mais elle était recroquevillée sur elle-même, et je n’ai pas essayé de lui parlé de peur de me faire envoyer faire… »

Elle rigola un peu, pis le regarda. Il avait des yeux incroyables ! Ils étaient vert rubis. Son sourire s’effaça, et elle les contempla. Quelque minutes passèrent, et elle secoua la tête pour reprendre ses esprits. Gary l’aida, en parlant.

Désolé… je ne suis pas très euh… doué pour les… discussions. Enfin, ce que je veux dire, c’est qu’habituellement, on ne m’adresse pas vraiment la parole. Mais je trouve cela étrange d’avoir reçu cette lettre qui me disait de venir ici. Je… je n’ai rien de spécial. Il y a juste ces arbres qui semblaient sortir d’un film d’horreur. Il n’aurait pas dû se trouver là, je n’aurais pas dû Le croiser. Ça n’aurait pas dû faire cela… Tu sais, la lettre disait que c’était moi… mais je n’ai rien fait… les arbres ont bougés tout seul. Ils ont grossit et… et… ils ont voulu L’enfermer dans leur écorce… C’est complètement idiot, hein? Je n’ai rien fait, ça ne pouvait pas être moi, c’était… mon imagination, c’est cela, non?

Kaoru remarque l’accentuation sur la troisième personne du singulier lorsque Gary parla. Un garçon qui lui avait fait du mal ? Son père ? Son frère ? Son imagination divagua. Elle comprit par contre que le jeune homme devait contrôler l’élément de la terre. Il parlait d’arbres, qu’ils bougeaient. Elle ne pu s’empêcher de lui poser la question.

« Excuse moi de la question, mais c’est qui ce IL dont tu parles… ? »

Un petit rire nerveux s’echappa de Gary, et il voulait qu’elle oublie ça. Pourquoi ? Elle se dit, peut-être, qu’elle était allée trop loin. Qu’elle était trop curieuse, qu’il faudrait peut-être mieux qu’elle le laisse. Qu’elle parte. Elle hésita. Le laisser ? Rester et s’excuser ? Elle décida de rester, car Gary lui demanda pourquoi elle était là, en résumant, quel était son pouvoir.

« J’ai le pouvoir de rendre mes dessins vivants, ils prennent vie selon mon envie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gary Lowell
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 08/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Contrôle de la végétation

MessageSujet: Re: Un nouveau cauchemar? [Libre]   Mer 21 Juil 2010 - 1:01

« Oui je l’ai reçue. Je dormais, et je l’ai vue à mon réveil. J’ai longuement hésité, et puis j’ai finit pas faire confiance en l’avenir et je suis partie à la recherche du portail. Une mauvaise blague ? Tu crains quelque chose ? »

Qu’est-ce que je dois répondre? Que je ne suis rien de plus que le simple souffre-douleur d’un peu tout le monde? Non, quand même pas!

« Non, c’est juste… qu’on m’a souvent fait de mauvaises blagues. À vrai dire, je ne pensais pas réellement aboutir dans… cet endroit. »


Kaoru semblait être une fille très curieuse, malheureusement, elle devrait se contenter de ce que je voulais bien lui dire. Elle doit déjà me prendre pour un fou à enfermer, de toute façon! Kaoru m’avoue que, jusqu’à maintenant, je suis l’unique personne à qui elle a adressé quelques mots. Eh bien! Et moi qui me trouve timide, elle ne semble pas être plus douée que moi pour les rapports sociaux. Cela me fait sourire. Peut-être que j’arriverai à bien m’entendre, avec cette fille… Enfin, je ne me fais pas la moindre illusion, je n’ai jamais réellement eu d’amis, jamais réellement personne à saluer dans les rues…

« Excuse moi de la question, mais c’est qui ce IL dont tu parles… ? »


« Personne d’important… Juste une vieille connaissance qui ne m’apprécie pas trop… »


Je détourne les yeux, visiblement mal à l’aise et gêné. J’avais juste un peu prit peur en revoyant cette grosse brute, j’avais seulement paniqué un peu… Mais je n’avais pas besoin d’embêter Kaoru avec cela. Elle ne voulait pas entendre parler de cela, voyons. Finalement, elle m’explique son pouvoir. J’en reste bouche bée. Elle rend ses dessins vivants?! Ma bouche s’ouvre sous l’effet de la surprise. Je reste ainsi quelques secondes avant de pouvoir réagir, refermant ma bouche rapidement, me grattant la nuque.

« Euh, désolé… Mais c’est… super! Enfin, je veux dire, tu arrives vraiment à faire cela? Me montreras-tu, un jour? Donc… tous ceux qui sont ici… ont réellement des pouvoirs? Tu veux dire que, toi, moi, et n’importe qui étant ici ont des facultés différentes? Que c’est… « normal »? »

J’ai du mal à croire à tout ceci… même si au fond de moi, je sais pertinemment que tout est bien réel.

« C’est… tellement à peine croyable… Enfin, je veux dire que je n’ai jamais rien eu d’extraordinaire et du jour au lendemain, j’aboutis dans un pensionnat parce que je serais arrivé, selon ma lettre, à avoir un certain contrôle sur la végétation. »


Je soupire. J’ai l’impression que je n’arrête pas de changer d’idée à chaque instant. À un moment, je me dis que c’est un rêve, un cauchemar ou encore une blague plutôt mauvaise et à d’autres moments, je me dis que j’ai peut-être trouvé ma petite place quelque part dans ce monde, que tout cela est bien réel.
Un nouveau silence de mort… Je me sens mal à l’aise. Dois-je parler? Dois-je briser ce silence qui me rend mal à l’aise? Quoi dire, dans ce cas? Je ne sais pas quoi dire! Je ne suis pas souvent abordé par des gens, je ne sais pas comment réagir ou comment agir. Je ne sais pas quoi penser non plus. Kaoru ne semble pas plus à l’aise que moi. Cela me fait rire. On doit avoir l’air étrange, tous les deux, à chercher à briser ce silence sans trop savoir comment s’y prendre!

« Tu n’as pas vraiment plus l’habitude que moi de discuter avec les gens, non? »


Je lui souris timidement et je reprends :

« Tu sais, je ne suis pas très doué pour… les discussions. Euh… tu… tu aimes bien cet endroit? Il y a des chambres, pour les pensionnaires? Le pensionnat est grand? Enfin, je veux dire que… je m’écarte toujours assez facilement… Il y a des endroits que tu aimes bien? »

Je dis vraiment n’importe quoi… Je lui pose un tas de questions qui n’ont aucun rapport… Je secoue la tête, songeant que je devrais surtout me concentrer sur une seule chose à la fois.

« Désolé… »

Je ris nerveusement et je ramasse ma valise, tentant de ne pas l’échappée. Elle est brisée et ne ferme pas et je n’ai pas envie de tout ramasser à nouveau, même si elle ne contient pas grand-chose. Ma brosse à dent, des vêtements propres et deux ou trois livres de lecture. J’ai aussi une photo de ma famille, mais sans plus. Je n’ai emporté que le strict nécessaire…

« Nos familles seront prévenues, de notre absence, tu crois? Enfin, c’est que… je n’ai pas laissé de mot à mes parents et… »

Et je n’ai pas envie qu’ils me croient capable de fuir ou encore de faire une tentative de suicide. L’idée m’a souvent effleurée et ils le savent… Mon cœur se serre. Je ne veux pas qu’ils croient que je me suis donnée la mort, quand même! Surtout que ce n’est pas vrai.

« Enfin, je ne voudrais pas qu’ils s’inquiètent pour rien… On… on a le droit, de retourner leur rendre une petite visite, tu crois? On n’est pas… enfermé ici de notre plein gré, hein?! Oh! Non! »

Ma valise me glisse des mains et le contenu se renverse à nouveau tout autour de moi. Je soupire, exaspéré. Je remets ma petite valise brisée sur le sol et j’entreprends de ramasser ce qui est à ma portée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau cauchemar? [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau cauchemar? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pensionnat :: Hall-