Un nouveau pensionnat, de nouveaux pouvoirs, de nouvelles rencontres... Gérer vos relations et amusez-vous dans le Pensionnat Magique !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre rêverie et maladresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eva Aswell
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 09/08/2010
Age : 26

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Communique avec les ombres...

MessageSujet: Entre rêverie et maladresse   Mar 10 Aoû 2010 - 20:58

Les tourbillonnements incessants dans le vortex commençait à retourner l'estomac d'Eva qui n'avait vraiment pas l'habitude d'être secouée ainsi. Elle fermait sans cesse les yeux, tandis qu'elle tombait dans cette sorte de long tunnel qui n'en finissait plus. Les rares fois où elle entrouvrait les yeux afin de pouvoir avoir une vision de ce qui se passait, elle ne voyait que des couleurs bleuâtre qui tournoyait, avec de légères bandes argentées.

Les pieds sur la terre ferme, Eva trouva le premier coin où elle pourrait vider tout ce qu'elle avait dans le ventre... Le voyage avait été trop brutal pour son estomac. Cela étant dit, Eva se redressa, puis commença à faire quelques pas afin de s'habituer de nouveau à la terre ferme.

Le lieu où elle se trouvait était gigantesques, et long, Eva ne parvenait pas a y voir le bout. Elle souria, puis reprit en main ses valises tendit qu'elle avançait dans ce long hall. Elle pouvait voir de nombreux élèves qui semblait totalement à l'aise dans ce pensionnat, et Eva eut du mal à s'imaginer qu'ils étaient tous ici car ils détenaient un pouvoir spécifique.
Ainsi, elle ne serait pas seule, mais la solitude, elle la ressentit quelque peu tandis qu'elle s'avançait dans le couloir. En effet, tout les élèves semblaient se connaître, ils riaient ensemble, partageaient des choses... Mais pas Eva, qui ne connaissait absolument personne et qui ne se sentait pas du tout à sa place. Elle avait horreur de se retrouver totalement seule sans personne à qui parler.

La rêverie laissa place à l'étourderie et Eva se retrouva à trébucher en heurtant une des palets sur le sol qui sortait un peu plus ce qui lui valut de s'affaler par terre de tout son long.
Morte de honte, elle se releva le plus vite possible, bien qu'elle se soit totalement tordu la cheville dans la chute.


"Il manquait plus que ça..."


Tout les regards étaient rivés sur elle, et le sourire aux lèvres pour certains et pour d'autres des fous rires... Eva, avec sa fierté, marcha comme si de rien était bien que sa cheville lui faisait terriblement mal. Elle ne voulait pas se faire remarquer, et pourtant elle avait gagnée le gros lot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Sanga
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 125
Date d'inscription : 20/07/2010
Age : 23
Localisation : Val D'oise - France

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Materialisation des Objets

MessageSujet: Re: Entre rêverie et maladresse   Mer 11 Aoû 2010 - 1:33

Chris, comme a son habitude, déambulait dans les couloirs du pensionnat.Il trainait d'abord dans les couloirs qui deservaient les chambres. Après avoir posé ses affaires dans la sienne, il continua sa longue ballade a travers la vieille batîsse. Il continua en passant dans les jardins, et lorsque sa balade fut terminée, il retourna dans le hall ou il était arrivé la première fois.Il entendait du bruit, il lui semblait que des rires lui montaient aux oreilles... des rires? Personne ne riait ici! Surtout au hall! Il n'y avait jamais rien de drole dans le hall! Il avanca encore plus vite, a la limite de courir, pour atteindre les lieux le plus vite possible. Il arriva en haut du grand escalier et vit une fille par terre, se relever et marcher en boitant.Il ne vit personne venir l'aider. Choqué,il descendit les escaliers en sautant et en courant, et arriva en bas. Il se tourna vers la jeune fille en souriant..

Ca va? Rien de Cassé? Vous n'avez pas trop mal a la cheville?

Il se tourna alors vers la foule, d'un air énervé, depuis quand devait on laissé une jeune femme boîter sans aide?

Et vous, qui vous a éduqués ainsi? Lorsqu'une jeune femme comme celli ci tombe, il est du devoir d'un homme d'aller la secourir! Bandes de... Non, je me calme. Cette pauvre jeune fille ne doit pas entendre de vulgarités. Un Anglais doit savoir rester digne!

Il se retourna vers cette frêle jeune femme et lui tendit son bras

Si vous avez besoin d'aide, mademoiselle, je serais honoré de vous la fournir. Mais si bien sur vous n'en voulez pas, je serais a votre disposition si il le faut
Chris Sanga, pour vous servir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Aswell
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 09/08/2010
Age : 26

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Communique avec les ombres...

MessageSujet: Re: Entre rêverie et maladresse   Mer 11 Aoû 2010 - 13:48

Le regard anis d'Eva se posa sur son interlocuteur... On peut dire que cette dernière fut très étonnée de voir cet individu lui venir en aide. Elle avait simplement trébuché, faute de maladresse, rien de plus...
Mais ce dernier avait dût remarquer qu'elle s'était fait mal, car bien qu'elle tentait de rester digne et de marcher le mieux possible, la douleur devait être témoignée par son allure, elle devait certainement légèrement boiter.

Cela étant, le jeune inconnu lui posa une question qui semblait sincère, elle pouvait le constater par la lueur de ses yeux sombres.
Elle lui adressa un faible sourire, puis se reprit, et arrêtant ses pas, elle lui répondit :


"Ça va, ça peut aller, merci..."

Ce n'était pas réellement vrai puisqu'elle avait mal a la cheville, mais elle savait que ça allait passé.
Eva constata ensuite que la réaction des autres élèves ne lui avait pas du tout plut. Serait-ce un jeu qu'il lui jouait pour lui montrer une certaine sympathie, alors qu'il la méprisait, ou était-il simplement sincère...?
Elle tenta d'en savoir un peu plus dans la lueur de ses yeux, mais elle n'en traduit rien, il était difficile a savoir, car il semblait sincère, mais c'était peut-être un bon comédien...


"Ce n'est pas grave, calme toi, après tout, il ne me connaissent pas, leur réaction est normale, et puis je ne me suis pas fait mal."


Elle lui adressa un second sourire, puis le voyant lui tendre le bras, lui sourira encore plus intensément.

"Cela va aller, merci, si j'ai trop mal, je sais sur qui je pourrais m'appuyer, en attendant, je vous donne également mon nom, je suis Eva, Eva Aswell, et je suis nouvelle ici, je viens tout juste d'arriver. Enchantée, Chris..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre rêverie et maladresse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre rêverie et maladresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pensionnat :: Hall-