Un nouveau pensionnat, de nouveaux pouvoirs, de nouvelles rencontres... Gérer vos relations et amusez-vous dans le Pensionnat Magique !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miyako Hinawa
Actif
Actif
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Dans son sous-sol ♫ ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Gravité ~

MessageSujet: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /! ]   Dim 1 Aoû 2010 - 12:57




Je débouchai sur le bord d'une clairière éblouissante creusée dans un affaissement du sol et tout entière entourée d'arbres.

Henri Bosco

le calme. Mot si magique pour la petite Mia qui en avait vraiment bien besoin en ce moment.
Effectivement, la jeune femme avait besoin de repos. partout où elle aller, il se passer des catastrophes. Une secrétaire blesser a l'accueil du pensionnat, et un éléphant qui s'est mis a planer dans un zoo. bref, que des gourdes. Mais tous ca c'est bien normal pour une fille qui é toujours était protégé par sa mère, et qui se retrouve seule, dans un monde parallèle.. Des pouvoirs étranges, effectivement, contrôler la graviter ce n'est pas de tout repos. Et cela lui faisait très mal en plus. quand elle utilise son pouvoir, cela lui donne sensation horrible. C'est comme si elle n'avait rien dans son corps, pas d'estomac, ni d'intestins, pas de sang ni rien. Juste du vide a l'intérieur de son corps.

Enfin, passons. Mia voulais du calme. elle n'avait rencontré personne depuis quelques jours, et cela l'arrangait bien d'un autre côté. La blondinette marcha longtemps, sans aucun but précis. Elle s'éloigner de plus en plus de la ville, et des arbres commençait a lui faire face.
Peut-être qu'elle chercher a s'échapper? Même si elle voulait faire un tel geste, c'était tout simplement impossible. Bien que Mia ne voulais pas abandonner cette idée. retourner dans le monde d'avant, avec ses amis. Mais elle ne pouvait pas, elle était obliger de rester ici, avec des gens qu'elle ne connaissait pas, et elle 'n avait pas la moindre envie de les connaître, elle avait juste envie de rester seule.

Mia était en colère, elle détester tous le monde qui l'entourait. pourquoi elle? elle voulais juste être quelqu'un de... Normal? Oui, sa devait être le mot. Mais ici, tous le monde était normal, mais a sa façon... En ayant des pouvoirs étranges.

La blondinette continuer a marcher sans but quand elle entendit un oiseau chantait. elle releva brusquement la tête et écarquilla les yeux. une clairière! c'était si beau! La jeune femme respirait l'air frais et écoutant les oiseaux chantait, mais elle baissa la tête et eu une expression desesperer.

<< Je me suis... Perdue... >>

Lacha t-elle en se laissant tomber sur le sol. Ce n'était pas très malin de se promener sans faire attention ou elle marchait, mais bon, elle était en état de choc, ce qui est un peu normal.
Puis, elle entendit son ventre faire un bruit bizarre. Elle avait faim. heureusement elle avait son sac a dos qu'elle n'avait pas encore poser dans sa chambre. A vrai dire, jamais elle allait le laisser dans sa chambre, on ne sais jamais...es voleurs peuvent passer dans les couloirs, nous sommes jamais trop prudent, n'est-ce pas?
Mia sortit une barre chocolaté de son sac a dos et la mangea d'une boucher, et s'allongea sur l'herbe fraîche de la clairière.

La blondinette mis ses mains derrière sa tête et admira le ciel. elle n'avait pas envie de rentré maintenant, et en plus de ça, elle était complètement perdue. Et puis tampis pour elle.
Mia se releva après quelques minutes de repos et regarda autour d'elle. Elle venait d'entendre un bruit, et comme le commençait a avoir peur, des feuilles commencèrent a planer.
Puis elle soupira et ferma les yeux, ce n'était probablement qu'un écureil...


Dernière édition par Miyako Hinawa le Jeu 5 Aoû 2010 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain Cross
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 23
Localisation : In my World Darling. ♥

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Le cristal est mon ami.

MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   Dim 1 Aoû 2010 - 15:41

    Une première nuit. Ou une première journée. En fait, pour tout avouer, Rain ignorait déjà depuis combien d’heures elle avait franchit pour la première fois ce fameux Portail. Plus de 24H en tout cas, cela était une chose certaine. A travers une des nombreuses fenêtres de ce vaste Hall, elle admirait le paysage dehors. Sortir. Sortir et s’évader. Voila tout ce qu’elle voulait faire en ce moment même. Quand on regarde a la positive, au moins, ici elle n’entendra plus des « Tu savais que patati sortait avec patata ?! » Oui, parce que les amourettes de lycée, c’est le plus gonflant à entendre. Même regarder Dora l’exploratrice c’est mieux. Enfin bref. Ses affaires étaient restées soigneusement enfermées dans sa chambre ? Elle l’espérait bien ! Parce que sinon … Elle avait les clés avec elle, c’est tout bon. La porte d’entrée est juste a côté. Parfaaait ! Vous devinez le plan ? Rain observa encore cette grande pièce, et marcha jusqu'à arriver devant la porte qu’elle poussa. Derrière ? L’air frais que nous offrait la nature. La nature ? Quel endroit est le mieux placé pour sentir l’herbe sous nos pieds ? Le parc ? Trop de gens. Bah. Elle ira où ses pas la mènera. Rain fit un pas, puis deux. Pour enfin passer cet imposant portail. Ce Portail qui marque le début d’une nouvelle vie …
    Au moins ici, le calme régnait. Personne ne la connaissait, elle ne sera pas victime de persécution. Du moins elle le pense. Combien de temps sa durera ? Aucune idée. Le malheur semblait la suivre depuis six ans, et on ne sait pas si il compte la lâcher dans ce monde. Ici d’ailleurs, tout est différent de là-bas.
    Les paroles de ses camarades de classe ne seront plus présentes pour le plus grand bonheur de la jeune adolescente. Sa chaise et sa table ne voleront plus par la fenêtre. Et surtout, elle ne comptera sûrement plus comme un boulet pour sa famille. Pour ses amis ? Elle n’en a pas. Et ce n’est pas plus mal. Elle s’en sort très bien sans. Du moins jusqu'à maintenant sa a toujours été comme ça.
    Pourquoi changer la routine ?

    A force de réfléchir, Rain ne se rendit pas compte, elle marchait maintenant dans un étroit sentier. Les feuilles qui tombaient autour d’elle ne la réveillait pas. Ses pas que maintenant elle pouvait entendre en butant contre des tout petits cailloux, rien ne l’arrachait de ses pensées. Juste une chose. Un papillon qui passa devant son visage. Elle leva étonnamment la tête.

    « Qu’est ce que … »

    Oui ma petite, tu es ce qu’on appelle entourée d’arbres. Car tu n’es plus dans la ville. Ici, la sérénité et le calme régnaient, s’évader comme un oiseau qui volait pour la toute première fois, dans un endroit pareil c’était possible. N’était-ce pas ce qu’elle voulait ? Si bien sur, on ne va pas vous contredire. Malgré tout cela, ça arrivait à étonner notre jeune fille. Où elle habitait, il n’y avait pas d’endroit aussi paisible entre parenthèse. Tout n’est que grandes tours sans arbre et fleur. Les enfants de nos jours, ne jurent que par leurs consoles. A quand l’invention de la maison portative ?
    L’insecte tourna autour d’elle. En continuant a marcher, Rain suivait cette petite chose, qui ne vivait pas longtemps. Enfin un signe de nature. Un petit papillon jaune, aux ailes transparentes. Un beau papillon. Elle sourit un peu en l’observant.
    Rain tendit doucement sa main. Le papillon vint se poser à l’intérieur de sa main. Et puis, plus rien. Il n’a plus bougé depuis. La jeune fille soupira. Elle l’avait oublié celui-la.

    « Mais quel pouvoir … »

    Ce n’était plus un papillon en chair et en os qu’elle avait dans sa main on va dire, mais bel et bien quelque chose digne d’une décoration. Un papillon en forme cristalline. Le cristal, s’était peu a peu emparer du tout petit corps de l’insecte, entamant par les ailes, l’empêchant de s’échapper. Et voila qu’elle a quelque chose digne a offrir dans la main. C’était agréable et splendide a regarder, mais sa n’allait pas non plus lui servir. Et encore, elle n’arrive pas à le contrôler, ce fameux pouvoir. Rain déposa doucement sa sculpture au pied d’un arbre. Et continua sa route.
    Elle ne savait pas trop où elle se dirigeait. Elle tourna la tête. Un buisson. Bon, un raccourci sa ne fait pas de mal. Elle traversa le supposé buisson. Et bien derrière, ce n’était pas un autre sentier. Elle devait dégager toutes les feuilles, branches etc … Sur son passage. Et puis voila, quand on ne fait pas attention au sol …

    « ARGH ! »

    Rain, (im)prudente comme elle est, tomba sur une espèce de pente, qu’elle dévala sur les fesses. Pas la peine de dire que l’atterrissage a été plutôt lourd a supporter. Elle grimaça. Elle n’avait pas fait un vacarme de malade, mais si on était à une distance valable on va dire, on l’entendait venir. La jeune fille esquissa un petit « Aie » en se relevant a l’aide de ses mains. Elles étaient salement amochées, on est d’accord. Puis, pas aussi facilement qu’on peut le penser, elle épousseta ses vêtements. Au moins, devant elle ne se dressait pas le parcours du combattant. Seulement encore un buisson. Mais derrière, surprise ! Une clairière, ça tombait bien, elle en avait marre de marcher !
    Elle passa le buisson. Elle se trouva bien devant une clairière. Et elle n’était pas seule. Rain baissa la tête. Un peu plus loin, une jeune fille blonde. On dira d’a peu près son age. Apparemment, elle ne la voyait pas. Comment peut-elle la voir en gardant les yeux fermés ? Et surtout quand on lui tourne le dos ? Et a-t-elle entendu sa chute ? Tout cela restait à savoir.

    « »

    Elle ne dit pas un mot. Sûrement ne voulait-elle pas qu’elle la dérange, après tout c’est tout a fait normal. Rain balaya l’endroit du regard. Et alla s’asseoir quelques mètres plus loin. Quand elle levait la tête, c’était des rayons de soleil qui venait les atteindre. La jeune fille regarda un peu plus haut, une famille d’oiseau dans son nid. La mère venait d’apporter un en-cas à ses enfants affamés. A cette vue, elle sourit. Mais tout cette amour que donnaient les animaux, la plongea dans sa mélancolie. Assise sur ses genoux, Rain soupira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyako Hinawa
Actif
Actif
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Dans son sous-sol ♫ ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Gravité ~

MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   Lun 2 Aoû 2010 - 11:23

Mia s'allongea de tous son long sur la verdure. Elle était fraîche, et il n'y avait aucun déchet sur celle-ci, comparer au "vrai monde", là ou tous les coins d'herbes était salis par des canettes de coca-cola ou autres choses très polluants. Cela lui rappelle d'ailleurs son quartier. Malgré que Mia était une fille qui avait vécu dans un quartier bien aisé, dans celui-ci il n'y avait que déchets et des boites de conserves éparpiller sur le sol. Signe des enfants riches qui se rebeller. Bien sûr, ce n'était pas le cas de la blondinette qui était contre toute cette pollution. Mais ici, dans ce monde qui semblait irréel, il semblait que cet endroit n'ai jamais était visité. et pourtant, ces tant de gens qui sont passer avant elle...
Pour la petite Miyako c'était un soulagement d'être tomber ici, il y avait beaucoup d'animations en ville certes, mais il y avait beaucoup d'endroits calme comme celui-ci .Et d'un autre côté, la blondinette penser que c'était un cauchemar d'être tomber dans ce monde là. Ces pouvoirs la gêner. Dès qu'elle s'énerver, ou qu'elle ressentait une émotion quelconque, il y avait des choses qui planer. C'était très dangereux comme pouvoir, comme cela pouvait être une chance de l'avoir. effectivement, si elle pouvait contrôler son pouvoir, la blondinette pourrais bien ce sortir de situations très difficiles. mais pour l'instant, ce pouvoir ne lui attirer que des problèmes. Cette Malédiction, comme elle appeler.

Soudain elle entendit une présence. Non, ca ne devait pas être le bruit de tout a l'heure? Non, non... Ce n'était pas possible. Mia était en train de devenir paranoiaque a force de vivre dans ce monde là! Et voilà, elle était en train de paniquer, et son écharpe voulait se décoller de son cou. Elle le rattrapa et se leva. Puis elle se retourna, et vit une jeune femme de son âge probablement vu les trait de son visage. Elle avait l'air calme, mais Mia sous le choc ne put s'empêcher de pousser un cris, ce qui fit disparaître la graviter autour d'elle. une branche qui était sur le sol se mit a planer ainsi que toutes les feuilles autour de Mia. Encore heureux que celle-ci ne se mette pas a planer aussi... Peut-être qu'il fallait qu'elle ressente des émotion plus forte? probablement.. Mais pour l'instant, La blondinette venait de se faire peur toute seule.

"je suis désoler de vous avoir déranger, je me suis fait peur toute seule! Je... Désoler..."

Dit-elle toute rouge par l'embarrassement. Puis elle se secoua la tête, elle ne devait pas montrer de signe de faiblesse, pas ici, pas maintenant, c'est tout.
Mia soupira, un soupire d'extrême soulagement, et les branches et feuilles cessèrent de planer. La blondinette se rassit tout de suite, en une fraction de seconde, regardant la jeune femme qui venait de lui faire une peur bleu. Puis, elle tourna le regard encore gêner d'avoir crier comme ca. Bon d'accord, elle n'avait pas hurler certes, mais elle avait quand même pousser un cris.
Puis elle revint enfin a elle, secoua encore une fois la tête.

"Je suis désoler d'avoir hurler comme ça."

Dit-elle. Un endroit aussi calme que celui-ci, venait d'être briser de son silence à cause d'une blondinette qui venait de se faire peur toute seule. d'accord, bien sûr, ce n'était pas une bonne impression d'elle même qu'elle se faisait là, mais bon. qu'est-ce qu'ont pouvait y faire?

Mais voilà que Mia pensa à quelque chose. Elle ne savait pas trop a quoi ressemblait exactement la jeune femme qui lui avait fait peur car elle l'avait regarder quelques secondes a peine. Alors la blondinette leva encore une nouvelle fois les yeux, regardant la jeune femme. celle-ci avait les cheveux bleu, ils étaient assez long d'ailleurs. Une peau pâle, qui lui rappeler une poupée de porcelaine, et des yeux d'un bleu a ce noyer dedans! les vêtements qu'elle portait faisait un peu gothique.

Puis quelque chose vint titiller la bouche de la blondinette, et la phrase suivante venait de partir toute seule.

"Vous venez du pensionnat magique?"

Lacha-elle. Et voilà, c'était fait. sa curiosité la pousser un peu trop parfois... Mais impossible de retourner en arrière non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain Cross
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 23
Localisation : In my World Darling. ♥

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Le cristal est mon ami.

MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   Lun 2 Aoû 2010 - 13:26

    Plus sérieusement, Rain n’a jamais entendu un cri aussi perçant et soudain. Tout cela l’a sortit de sa mélancolie avec une telle surprise, qu’elle écarquilla les yeux. Même les oiseaux prirent la fuite. On est d’accord, Rain est silencieuse comme un chat la nuit, mais elle ne fait pas peur comme un fantôme quand même, si ? Bon d’accord, à la limite elle a la peau d’une poupée de porcelaine, d’ailleurs elle fait penser à une poupée a cause de sa petite taille et de sa couleur de peau, blanche comme neige, ou pale au choix. Tout ce qui est petit est mignon, hum ?
    La jeune femme avait deviné qui avait « entamer » en quelque sorte la conversation aussi … joyeusement. Elles n’étaient que deux, alors c’était cette inconnue à la chevelure blonde. Et en détournant le regard sur elle, elle ne put contenir une expression d’étonnement. Autour d’elle, milles et une feuilles « dansaient » dans un sens … sans retomber au sol ! Elles planaient, suivant l’exemple d’une branche. Mais inutile de s’inquiéter, vous savez pourquoi ? Parce que les mots de la lettre lui revinrent en tête. Un Pensionnat Magique, regorgeant de personne tout aussi magiques. Cette jeune femme en sortait aussi, sûrement. Rester enfermer apparemment ne lui convenait pas non plus. Et il y a de quoi.

    "je suis désoler de vous avoir déranger, je me suis fait peur toute seule! Je... Désoler...’’

    Elle s’est fait peur toute seule ? Hum … Okay ! C’était un argument assez excusable ! Bah oui, dans une clairière pareille, on ne s’attends pas a rencontrer quelqu’un, si en plus on est perdu … Rain, elle ne l’était pas. Enfin selon elle. Et ensuite, elle ne l’avait pas tellement dérangée. Dérangée alors qu’elle observait les oiseaux ? M’ouais non … Elle acquiesça à la première phrase. Et observa la nature retomber lorsque son interlocutrice soupira. Sûrement rassurée que ce ne soit pas un ours ou quelque chose dans le même genre. Dans ce genre d’endroit, on doit s’attendre a tout. Rain détailla alors cette clairière plus profondément. Il y avait un rocher pas loin, de quoi y aller s’y asseoir. Non, elle restera assise ici, l’herbe minime qu’elle est, semble fraîche et il n’y a pas de quoi aller s’asseoir sur un rocher tout bossu qu’il est. Un nid vide a présent sur une haute branche. Des feuilles mortes qui tombaient des arbres. Rien de plus normal, dans un monde dont on ne peut pas en dire autant.
    La jeune femme s’excusa encore une fois. Non, elle n’appelait pas cela hurler, seulement crier. Si elle avait hurlé, Rain en aurait les tympans brisés. Et bien comme toute personne, elle voudrait bien garder ses oreilles notre Rain. Cette dernière baissa la tête pour ressortir de ses pensées et porter toute son attention sur la jeune femme, inclinant la tête sur le côté.

    « Aucun mal. C’est ma faute aussi, il fallait que je te prévienne que je suis là. Désolée. »

    Voila, maintenant c’était a elle de s’excuser. Mais elle le pensait vraiment. Sa voix se montrait, comme à son image, douce et quelque peu enfantine sur les bords.
    Bon, le seul truc, c’est que maintenant, le calme et l’évasion, bin c’était raté. Elle allait devoir parler pour ne pas passer pour une fille renfermée sur elle-même et narcissique en plus de cela. Car si elle nargue toutes ses paroles, sa va pas le faire.
    Pendant qu’elle la détaillait physiquement, Rain réfléchit, les yeux baissés.
    Elle ne s’était pas perdue là ? Après tout, elle était arrivée par pur hasard ici. Ou peut-être pas ? C’était à méditer. Et a nouveau, ce fut cette femme qui la sortit de ses pensées. Si elle venait du Pensionnat Magique ? Cet endroit pour élèves spéciaux entre parenthèses ? Oui, oui, elle vient bien de cet établissement, elle en sort plutôt. Enfin l’un ou l’autre, ça revient au même. Rain cligna des yeux, avant de faire un signe positif de la tête.

    « Oui. C’est bien ça. Je suis une élève du Pensionnat, je viens tout juste d’arriver, il y a peu de jours. »

    Une question indiscrète ? Nooon. Une grande curiosité par contre. Et apparemment, elle y est elle aussi … Car sinon, elle ne lui aurait sûrement pas posé la question. Et surtout, elle avait eu droit un aperçu imprévu de son pouvoir.
    Rain trouva le moment de détailler son interlocutrice. Des cheveux blonds, pour des yeux verts. Un foulard qui ornait son cou, et un look vestimentaire opposé a celui qu’elle adoptait en ce moment même. En fait, Rain porte la première chose qu’elle pioche dans ses affaires. Cette fois-ci, elle est tombée sur son éternelle robe à la couleur aussi bleue profonde que ses yeux et ses cheveux. Tout concordaient.
    En tout cas, on pouvait dire qu’elles n’étaient pas du tout semblables physiquement. Amusant a voir.
    Et quelque chose vint se mêler aux données dans la cervelle de la petite Rain. Elles avaient le même âge. Pourquoi tutoyer ? L’index allant gratter sa joue, Rain aborda une moue perplexe.

    « Tu peux me tutoyer. Après tout, on a certainement le même âge. »

    Bon d’accord, le vouvoiement est une question de politesse, mais ça fait un peu passer pour plus vieux qu’on ne l’ait.
    Cette femme sortait du pensionnat aussi. Aucun doute. Et donc elle n’allait pas demander si elle y était. Le pouvoir ? Ça fait trop curieuse. Non, plutôt, elle a pu le voir, si c'était bien cela. Rain examina l’état de ses mains. Écorchées, égratignées, sa robe un peu déchirée, ses cheveux mêlés entre eux, quelques traces de boue décoraient ses jambes normalement si blanches … Elle leva son regard sur son interlocutrice, esquissant quelques mots, visiblement embarrassée.

    « Je suis désolée de me présenter a toi dans cet état. J’ai eu un petit accident. »

    Non, elle ne savait pas vraiment quoi dire. Comme toujours. On ne change pas les habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyako Hinawa
Actif
Actif
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Dans son sous-sol ♫ ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Gravité ~

MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   Lun 2 Aoû 2010 - 15:48

Mia vit l'allure alors de la jeune femme qui ressembler tant a une poupée de porcelaine a cause de son tint pale et de sa petite taille. Effectivement celle-ci avait de la boue partout sur son visage et elle était tacher de la même substance sur sa robe aussi... Mais pas besoin de s'excuser, ca arriver a tous le monde un petit accident non? Miyako écouta ce que la jeune femme de son âge avait a lui dire. Elle venait elle aussi du pensionnat, quel soulagement! Elle avait proposer a la blondinette de la tutoyer. Ok! Pas de problème! cela l'arrangeait bien d'ailleurs car Mia n'avait pas l'habitude de Vouvoyer les gens, elle faisait ça juste par pur politesse. La jeune fille excisa un sourire. Elle voulait que ce soit un sourire rassurant, et c'était bien gagner.
Puis elle croisa ses bras et regarda le ciel. Elle n'avait manifestement pas l'intention de répondre maintenant, car voilà que la jeune blonde chercher ses mots. Elle en savait pas trop comment parler dans une situation comme celle-ci, que certaines personnes pourraient qualifier de banale, ce qui n'était pas du tout le cas. En effet, Mia était encore un peu surprise de l'apparition soudaine de la jeune femme au tint pâle, mais essayais de ne pas faire trop remarquer cette émotion, la surprise, l'étonnement.

Cette émotion lui rappelait d'ailleurs la découverte de son pouvoir. Oui, c'était un beau jour pour la jeune femme, c'était plus précisément ce qu'ont appelle, un anniversaire, un ans de plus, 17 ans. Elle se souvenait de tout, de chaques détails, de chaques personnes qui étaient présent ce jour là, même s'il y en avait pas mal. Le jour ou sa mère l'avait obliger de porter des vêtements de... Filles?! Oui... c'était bien ça. Mia détester mettre des vêtements de filles, elle préférés les bons vieux jogging, ou alors une tenue asser gothique, mais maintenant que sa mère n'était plus là, elle voulait obéir a ses ordres.
Mais revenons en a nos moutons je vous pris. ce soir là, Mia était allait chez sa plus grande amie, Nanami. Une petite fête était organiser chez elles avec d'autres amis. Pas beaucoup certes, mais c'était les personnes qui compter le plus au monde pour Mia. Car oui, la fête qui avait eu lieu le matin en l'honneur de Miyako n'était réserver qu'a la famille.
Mais voilà, il fallait qu'un élément perturbateur vienne perturber, d'où son rôle, la fête de Mia chez son amie. Il toqua a la porte et se présenta, voulant assister a la fête. Chose a ne surtout pas faire en présence de la plus grande rancunière du monde, Mia. Pour faire bref, elle s'énervera et le mec s'était mis a planer... Et il fit alors une chute magistral sur les fesses.
il avait cru que c'était un piège et que la blondinette avait prévu qui allait venir, alors il décampa. Et la fête cessa, car la rancunière de service quitta brusquement la fête, et ses amis, eux, ils n'avaient rien vu de la scène qui venait de se passer, alors il rangèrent tout, déçu.
Et nous retrouvons donc notre Mia dans son lit, complètement affalé dessus, sur le dos, regardant le plafond. Anniversaire raté. et il fallait que cette lettre arrive le lendemain. pas de chance pour la jeune femme.

Mais Mia ressortit tout a coup de ses pensées se rappelant qu'elle était perdue dans une clairière avec une personne qui venait de parler il y a cinq minutes, et qui n'avait toujours pas reçu de réponse de la part de la blondinette. elle secoua la tête et remarqua qu'elle avait croiser les bras. Puis elle regarda la jeune femme et se mit enfin a parler.

"Ok, on se tutoies! Désoler si je suis un peu longue pour répondre, jetait un peu perdue dans mes pensées."

Dit-elle en jouant avec ses doigts, puis elle continua.

"Moi aussi je viens du pensionnat, comme tu as pu le deviner.Je suis arriver ici il ya une semaine environs, et le choc est toujours aussi dur."

Mais quelque chose clochait encore. la curiosité de Mia la força a parler une nouvelle fois.

"Dis, C'est quoi ton pouvoir? Sens vouloir être indiscrète bien sur..."

la curiosité est un vilain défaut! Comme si cela ne suffisait pas a Mia. Il fallait qu'elle sois curieuse en plus d'être rancunière. Espérons que La jeune femme ne la prenne pas pour une folle, déjà qu'elle avait hurler pour rien auparavant.

"Au fait, moi c'est Miyako, mais tu peut m'appeler Mia!"

Lachat-elle, en affichant un merveilleux sourire qui éclaira son visage, et qui montrait ses dents blanches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain Cross
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 23
Localisation : In my World Darling. ♥

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Le cristal est mon ami.

MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   Lun 2 Aoû 2010 - 17:30

    Elle la regarda sourire. Oui c’est vrai, ce sourire avait réussit a rassurer en quelque sorte la petite poupée de porcelaine ambulante qu’était Rain, mais malheureusement, elle ne lui rendit pas ce sourire. Non pas qu’elle ne veuille pas, elle ne pouvait pas. Tout simplement. Et lorsqu’elle croisa les bras, la jeune femme en profita pour se débarbouiller un peu. Apparemment cette femme blonde ne comptait pas parler pour le moment, car le silence pesait. Pas de quoi faire peur. C’était juste un silence. Normalement. Rain examina ses mains, et gratta sur le dos de sa main gauche. Une petite tache de boue avait séchée, comme de la peinture. Mais si elle devait gratter toutes les taches de boue qu’elle avait sur le corps, elle en aurait pour un bon bout de temps. C’était décidé, en rentrant elle prend directement une douche. Mais que vont penser les autres pensionnaires quand il l’a verront ? Qu’elle s’est roulée dans la boue ? Nan pas a ce point. Les statistiques d’une chute accidentelle tenaient mieux, et étaient plus proche de 100. Mais elle, cette jeune femme, elle en pensait quoi, du fait que Rain se présente a elle comme cela ? Aucune idée. Elle ne lit pas dans les pensées.
    Ceci se présentait aussi comme un pouvoir. Parfois on voudrait le posséder, parfois non. Quelqu’un qui l’a, sa existe ? Peut-être tiens. C’est même certainement un ou une élève du pensionnat. Rain fit craquer ses doigts. Des moments aussi calme que ça, avant ils étaient rares. Enfin, bien sur elle n’a pas oublié cette jeune femme a la chevelure blonde, mais bon.

    Tiens d’ailleurs, elle parla a nouveau. Cela a tellement surpris Rain, qu’elle releva la tête dans une expression d’étonnement. A ses dires, c’était O.K pour qu’elles se tutoient. Qu’a cela ne tienne ! D’ailleurs, c’était bien la meilleure façon de faire meilleure connaissance. Parce qu’évidemment, Rain n’allait pas la tutoyer longtemps. D’accord, d’accoooord, c’est forme de politesse le vouvoiement, mais entre jeunes femmes ayant le même age, et en plus pas très élevé, sa arrive souvent de se vouvoyer ? Peut-être quand on y réfléchit. Enfin bref, sujet clos. La poupée de porcelaine haussa les épaules. Perdue dans ses pensées ? Elle, elle l’était tout le temps ! Tout a fit compréhensible. Ensuite, elle joua avec ses doigts, et entama une nouvelle phrase. Oui, oui, elle l’avait deviné, qu’elle venait aussi du Pensionnat, pas bien difficile, après la démonstration dont elle a eu droit. Et si on recollait tous les morceaux, Rain devina même rapidement que son pouvoir avait un rapport avec la gravité. Et que sûrement, elle ne le contrôlait pas encore très bien.
    Elle était donc ici depuis une semaine … Ah, le choc … Oui, on comprend, ce n’est pas tout les jours qu’on reçoit une lettre nous invitant a un Pensionnat Magique avec des gens tout aussi magique, mais quand plus ce ne soit pas une blague, sa dépasse l’imagination des plus jeunes et loufoques esprits. A cette deuxième parole, Rain acquiesça d’un signe de la tête. Elle était tout à fait d’accord.

    Enfin, THE question. Son pouvoir ? Pas aussi spontané que le sien, cependant, appâtant et très intéressant pour les plus égoïstes en argent. C’est marrant, depuis qu’elle est ici, Rain s’est toujours dit que LA question ici, rapportait à la possession du pouvoir. Enfin … Elle avait le droit à une démonstration, même imprévu, alors Rain allait faire de même.
    Pus enfin, pour conclure, elle se présenta. Miyako, mais elle pouvait l’appeler Mia. Elle pensa que c’était un joli surnom, Mia. Et ce grand sourire qu’elle afficha, titilla son esprit. Rain prit une moue interloquée.

    * Comment fait-elle pour sourire ainsi ? *

    Si elle demande cela, c’est parce que Rain n’a jamais sourit ainsi. Le sourire colgate ? Connaît pas. Cependant, elle faisait des efforts pour sourire convenablement, afin de ne pas passer pour une fille sans sentiments et émotions. Difficile après tout ce qu’on vient de vivre. Enfin, Mia finit. A Rain alors.
    La première chose qu’elle fit, c’est se présenter. La jeune femme déposa ses mains au sol, l’herbe fraîche venait passer entre ses doigts. Elle était assise ses genoux.

    « Moi c’est Rain. Seulement Rain, je ne vois pas trop comment on pouvait me surnommer … »

    Pessimiste la petite.

    « Mon pouvoir … »

    Une démonstration s’impose. Mais que cristallisée ? Peut-être aurait-elle du garder ce papillon qu’elle avait tout a l’heure. La jeune femme balaya l’endroit du regard. Pas un oiseau, ni un écureuil. Sa se voit pas comme ça, mais Rain adore les animaux. Bon, le papillon c’était un accident O.K ? La petite poupée leva la tête, espérant que Mia était patiente. Coup de chance, elle s’aperçut qu’une feuille morte tombait de son arbre, juste au dessus d’elle. Donc à moins d’être écolo, ce qu’elle n’était justement pas, elle pouvait en faire ce qu’elle voulait. Rain tendit devant elle ses deux mains, collées l’une à l’autre et ouvertes. La feuille elle, vient se déposer délicatement à l’intérieur. Il ne restait plus qu’à refermer doucement le piège dessus. Maintenant, faut savoir si le pouvoir marche. Car elle ne le contrôle pas encore. Quelques secondes passèrent dans le silence. Rain rouvrit les mains.

    « … Et voila. Un pouvoir qui ne sert pas a grand-chose, mais très joli a avoir. »

    Effectivement, comment penser qu’une feuille morte pouvait se retrouver dans un tel état ? Un cristal, un pur et magnifique cristal qu’elle tenait dans ses mains, brillait aux milles et une lumières. Et avec ses rayons de soleil, les plus avares se jetteraient dessus. Un cristal représentant une feuille. Ou plutôt, un cristal qui était une feuille. Qui penserait qu’une simple feuille morte aurait pu intéresser les gens ainsi ?
    Rain réfléchit. Maintenant, elle en fait quoi de son cristal ? Elle leva la tête sur Mia … Et lui tendit.

    « Je te l’offre. Franchement, je ne vois pas trop ce que j’en ferais. »

    Elle peut en faire tant qu’elle veut, avec de plus beaux motifs, O.K. En fait, c’était surtout histoire de se faire pardonner, car aucun de ses grands sourires, elle pouvait les rendre. Seulement le jour où elle apprendra à sourire franchement. Pour l’instant, c’était comme si les poules avaient des dents.
    Enfin, elle n’allait pas lui dire pourquoi réellement elle lui avait offert. C’était absurde comme raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyako Hinawa
Actif
Actif
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Dans son sous-sol ♫ ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Gravité ~

MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   Mar 3 Aoû 2010 - 12:27

la jeune femme au tint de poupée de porcelaine révéla son prénom. Rain, beau prénom tiens! Dorénavant, Miyako aller l'appeler comme ça. La blondinette espérer juste que cette rencontre ne finisse pas en catastrophe, comme toutes les autres... Catastrophe, voilà un mot qui aller parfaitement avec la jeune femme! Puis Rain se remit a parler. elle avait prononcer que deux mots. Puis elle s'arrêta. Son pouvoir. Ah! Mia avait presque oublier qu'elle avait poser cette question, trop occupé a ne pas faire planer les choses autour d'elle, y compris Rain... celle-ci d'ailleurs semblait chercher quelque chose. Mais quoi? Mia afficha un regard d'incompréhension quand la jeune femme au tint blanc comme la neige prit une feuille dans ses mains. Ok... Une feuille. Et elle allait en faire quoi? la transformer en eau? en glaçons? en une flamme? Ou elle aller tous simplement la faire disparaître, comme les vieux tour que faisait les clown dans l'ancien monde?
Non, elle fit quelque chose d'incroyable. Mia d'ailleurs écarquilla les yeux a la vue de ce qu'était devenu cette vulgaire feuille. du... Cristal! c'était si beau! Une vulgaire feuille morte était devenue en quelque seconde un objet de grande valeur!
Si Rain serait toujours sur l'autre monde polluer, elle aurait été riche avec ce genre de pouvoir. Oui, Riche et célèbre... mais ici, Mia ne savais pas si l'argent compter tant que ca. Peut être que oui... Peut être que non!

"Ouah, c'est beau!"

Beau... Ce n'était peut-être pas le mot approprier pour qualifier cette feuille... De cristal!
Magnifique, peut-être que ca aurait été le bon mot. Mais voilà que Rain tendit la feuille a Mia. Elle lui donner? génial! Ça lui fera un souvenir d'elle tiens! De cette rencontre pour le moins, étrange. Mia pris délicatement la feuille de cristal entre ses mains, et la contempla. Qu'elle était belle! une feuille morte transformer en un magnifique Cristal. Qui l'eut cru ?

"Merci! C'est incroyablement beau ce que tu arrive a faire! ca me fera un souvenir de cette rencontre ! "

Dit-elle en regardant Rain, avec un magnifique sourire aux lèvres. espérons juste que son pouvoir ne marche pas avec les humains, ca serais embêtant , non? Très embêtant, même probebatique. Mais Mia ne savais pas quoi offrir a Rain pour ce que celle-ci venait de lui donner. la blondinette ne pouvait rien faire apparaître, elle contrôler juste la gravité.
Tampis! un jour elle aller lui offrir quelque chose! elle trouverais bien.

Mia remarqua alors que les oiseaux qu'elle avez fait fuir étaient revenu. Il recommencèrent a chanter, quand ils s'arrêtèrent tous. un oiseau pari alors a une vitesse fulgurante de l'arbre ou il était. Et tous les autres oiseaux vinrent le rejoindre.
Ils avaient peurs. Puis Mia entendit un énorme bruit qui la fit sursauter. La blondinette se releva d'un seule coup et regarda les environs.

"C...C'était quoi ca ?"

Dit-elle la voix tremblante. Ça ressembler a un bruit d'ours... Ours ? Ah non, pas maintenant, pas tout de suite! Et voilà, ca recommencer toujours des imprévu, toujours.
Espérons que cet animal déguerpisse vite, Mia n'avais pas envie de courire, et elle était déjà épuiser comme ca .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain Cross
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 23
Localisation : In my World Darling. ♥

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Le cristal est mon ami.

MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   Mer 4 Aoû 2010 - 0:37

    Elle trouvait son cristal beau ? Rain en était ravie. Nan sérieusement, cela lui faisait plaisir qu’elle le trouve aussi beau. Bon bien sur, rare sont les gens qui trouvent les cristaux moches, mais que ce soit de sa création, et avec une vulgaire feuille morte trouvé comme cela.
    Encore mieux. Elle trouvait sa démonstration incroyable. Incroyable certes, mais qui ne lui sert pas a grand-chose. Mais les paroles de Mia faisaient grandement plaisir à Rain. Pourquoi ? Parce que très, je dis bien très peu de gens s’adressait a elle avec autant d’enthousiaste … Et de gentillesse. Un souvenir de cette rencontre ? C’est vrai, mais allait-elle le garder longtemps ? Rain l’espérait.
    Parce que malgré tout, Rain a connut que mensonges encore et encore. Tout au long de sa vie, rien n’avait changé. Les humains promettaient des choses, lorsqu’ils avaient besoin de nous on était toujours à leurs côtés, mais quand c’est nous qui avons besoin d’aide, le navire se trouve étrangement vide. Et quand ils trouvent un nouveau joujou, ils nous mettent de côté. Voila que nous n’existons plus à leurs yeux. Rain a toujours pensé ainsi. La méfiance est de mise. Mais n’est-ce pas un monde parallèle ici ? Et les élèves, ont-ils une mentalité à en vomir ? Ou bien se démarquaient-ils des autres comme elle ? Beaucoup de questions se bousculaient dans l’esprit de notre petite poupée de porcelaine mobile. Mais avant tout, penser à une chose. Faire des efforts. Elle l’avait promis, du moins au fond d’elle, qu’elle essayerait de sourire un peu plus a la vie, à sa nouvelle vie. Au moins ne pas passer pour une fille sans émotion. Et en réponse a son grand sourire écarlate, Rain fit un signe de la tête, doux, et esquissa un très léger sourire. Certes léger et petit, mais visiblement qui se voulait amical.

    Les oiseaux venaient de refaire leur entrée. La jeune femme à la chevelure bleutée les observa un instant, et tendit délicatement devant elle sa main, côté dos. Histoire de ne pas faire n’importe quoi. Un petit moineau vint se poser dessus, tout doucement, elle l’observa sans un mot. Rain a toujours aimé les animaux. C’était un peu comme l’amie des bêtes. Oiseaux, chiens, chats … Tous. Mais ce moment ne dura pas longtemps. Le volatile leva la tête, et suivit ses compagnons. D’une vitesse fulgurante il prit la fuite. Et le regard de Rain le suivait du regard, étonnée. Pourquoi ? Pourquoi avaient-ils fuient ainsi ? La réponse ne se fit pas attendre.
    Un bruit. Un bruit énorme se fit entendre. Un cri ? Des pas ? Plutôt immense. Mia, au son de sa voix n’était pas rester indifférente a un tel bruit. La peur se lisait dans le ton de sa voix. La petite poupée elle, ne dit rien. Un ours ? Ce n’était pas prévu. Mais quand on se retrouve dans un endroit pareil, une chose pareille ne pouvait qu’arriver. Rain prit une moue perplexe et se leva. Courir ? Nan, après ce qu’elle vient de vivre, très peu pour elle. Mais peut-être se trompait-elle, peut-être n’était-ce que leur imagination. Mais comment s’en assurer ? Rain cherchait. Si elles l’entendaient aussi distinctement, la bête n’était pas loin. Elle balaya l’endroit du regard. Entourées d’arbres … Un arbre c’est haut non ? Rain est une fille très habile …
    Le premier abre qu’elle vit, elle ne le manqua pas. Et prenant de la vitesse pour plus d’élan, elle courut, et première chose qu’elle fit, plaquer son pied contre le tronc d’arbre pour donner a son saut un peu de puissance, afin d’atteindre une branche assez haute. Le deuxième pied suivit, passant à un échelon plus haut. Elle réussit à attraper cette branche, seulement voila, elle était assez haute, et malgré cela, Rain se tue a l’attraper d’une main. Elle en grimaça. Mais eut le réflexe entre parenthèse, de s’agripper de ses deux mains a présent. Pendu comme un singe avec ses bras. Mais agile comme un chat. Elle remonta avec un peu de difficulté. Voila, elle était arrivée, mais ce n’était pas assez haut. Une autre branche au dessus de sa tête, elle grimpa encore. La hauteur ? Parfaaaite. La branche, par contre n’avait pas l’air bien solide. Risquait-elle de se casser ? Il y avait des chances. M’enfin peu importe. Assise sur le côté, les jambes pendues dans le vide, Rain examina tout autour. Elle avait un bon angle de vue. Elle apercevait surtout cette grosse bête. Cette grosse bête … Un ours ! Un Ours a la carrure plutôt imposante, se frayait un chemin dans les buissons garnis de fruits. Peut-être avait-il faim. Il s’approchait dangereusement d’elles. Bah mince alors …
    Ce qui les séparait ? Un autre buisson a la taille haute. Si il le franchissait, il avait vu sur la clairière, et nos jeunes femmes …
    Rain baissa la tête vers la jeune femme blonde. Petite, mais pas comme une fourmi. Elle voulait la prévenir, et pour cela, il faut ouvrir la bouche. Le seul geste que eut la poupée de porcelaine, car aucun son ne put sortir.
    La branche craqua. Rain ferma par réflexe les yeux, mais comprit bien vite lorsqu’un silence de quelques secondes survient. Un simple « CRAC ! », la branche n’avait pas cédée sous son poids. Mais elle partait de travers maintenant. Qu’importe, la jeune femme brune soupira doucement, certainement de soulagement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyako Hinawa
Actif
Actif
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Dans son sous-sol ♫ ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Gravité ~

MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   Mer 4 Aoû 2010 - 11:15

Le bruit recommencer. un hurlement féroce. Mia frissonna de peur. Puis, elle vit Rain commencer a grimper sur un arbre. Non! Elle n'allait pas la laisser toute seule? Miyako ne savais pas grimper aux arbres, elle allait être manger en une poignée de secondes si l'ours avait faim. Voilà! Encore une rencontre qui vire a la catastrophe! La jeune femme se colla contre l'arbre écoutant le bruit. Si elle ne faisait rien, elle aller mourir dans très peu de temps. Il fallait réfléchir... Mais rien ne lui venait, là, maintenant. Et elle entendit l'ours s'approcher, tout près, encore plus près... et le buissons qui était a quelques dizaines de mètre de la bougea. Mia était mal, très mal même. elle eu tellement peur qu'elle fit planer tous ce qu'il y avait autour d'elle. y compris les deux jeunes femmes en même temps. Mia ne savais pas si Rain résister encore sur la branche contre la disparition de la gravité, mais en tout cas, voilà que Mia était en train de planer a quelques mètres du sol. Mais pas de chance, elle avait le vertige. Et le pire dans toue ça, c'est qu'elle ne savait pas si elle devait avoir confiance en son pouvoir. Il suffisait d'avoir peur encore un bon bout de temps !

L'ours sorti du buissons, et Miyako afficha un regard d'angoissement. Il s'approcha d'elle et lui donna un grand coup de griffe. Elle eu tellement peur que l'effet de gravité revint, et elle tomba a terre évitant l'attaque. L'ours , a la place, attaqua l'arbre ou se trouver Rain.
Voilà qu'il voulait enlever les branche qui était sur l'arbre. Il se leva donc, essayant de faire tomber les branche de l'arbre. Bon, d'accord, Mia n'avait pas envie d'alarmer l'ours pour qui lui court après... Mais d'un autre côté, si l'ours continuer a frapper l'arbre comme ca, la branche ou se trouvait Rain pouvait céder et la jeune femme au tint de porcelaine pouvait atterrir tout droit dans la bouche de l'animal. Et Mia ne savais pas utiliser son pouvoir!

Bon, il fallait faire quelque chose. Elle n'avait pas encore envie que cette rencontre tourne mal, elle préféré encore se faire bouffer par un ours et au moins, elle serait contente d'elle, car elle aurait sauver une vie. Instinctivement, Mia hurla quelque chose.

"He ho! l'ours! j'ai ... heu... Viens me manger!!!!!!!!!"

Cria-elle. La, on aurait pu la prendre pour une folle. Comme si elle voulais absolument se faire manger par un ours! D'ailleurs celui-ci tourna la tête et regarda Mia. Un regard qui signifiait pour la petite "Je vaiis te manger !!!!! " Et Mia frissonna.
Elle venait de provoquer la fureur d'un ours. Il était maintenant après elle. Bon... heu... Que faire ? Et là, Mia se souvint de ce qu'elle avait fait a la secrétaire, a l'accueil. Elle l'avait jeter lamentablement contre le mur avec la force de son pouvoir. Il suffisait de prendre l'ours et de le balançait contre l'arbre!
Trop facile a dire qu'a faire, et ce n'était pas une héroïne de manga, la petite.

Mia regarda l'arbre ou était Rain. Une branche! une énorme branche se trouvait au pied de celui-ci! Mais a côté, il ya avait l'ennemi principal, l'ours. Il fallait faire diversion.

"Je fait quoi maintenant ?!"

Cria -telle a elle même. l'ours se précipita vers Mia. Elle eu tellement peur que celui-ci et se mit a planer. Il ne pouvait plus courir, juste nager dans les air... Et les ours n'était pas très fort pour nager! et surtout pour faire comme les astronautes. Mia,elle, avait toujours les pieds sur terre. Elle attrapa la branche si lourde. Difficile a la soulever quand même. Mia la fit tomber. raté! Il fallait utiliser son pouvoir. Mais comment? Comment? Mia espérer que Rain surveiller bien l'ours car sinon, elle serait morte.
La blondinette se mit a genoux et mit la branche contre elle et ferma les yeux.* Aller déclenche toi... Sinon on va tous mourir! Pense a quelque chose qui te mette en colère, va-y vite!"
Et là, Mia souleva la branche. Bon, d'accord, ce n'était pas elle, mais plutôt son pouvoir mais bon. Elle fit disparaître la gravité autour de l'ours et et le frappa a grand coup. Avec la puissance de la graviter qu'elle avait enlever au dernier moment pour bien frapper la bête, celui-ci heurta le mur.

"Rain! Saute! Vite!"

Mia essaya de concentrer la graviter autour de Rain pour qu'elle atterisse en douceur, pourvut qu'elle fasse vite, car, la bête pouvait se reveiller a tous moment. Mais Mia de toute facon, était bien contente. Elle avait reussi a amocher un ours. Et a contrôler son pouvoir.
Mais a quoi avez penser Mia pour declencher son pouvoir? Tout simplement a un mec irresteptueux qui avait osé l'embrasser sur la joue. Elle se souvenait bien que ce jour là, elle l'avait envoyer contre un arbre, a coup de baffes! Colerique , la petite!
Mais une douleur lui enflamma le bras. lle regarda son bras droit, et elle vit qu'elle était grendement ouverte. le coup de griffe de l'ours qui avait viser l'arbre avait aussi toucher Mia. Et maintenant, la blondinette était en train de souffrir.

[Comique, la scène, non? xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain Cross
Habitué
Habitué
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 23
Localisation : In my World Darling. ♥

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Le cristal est mon ami.

MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   Mer 4 Aoû 2010 - 22:50

    Aucune fuite. Non, non, ce n’était pas de la fuite, s’assurer que c’était bien un ours qui se cachait sous ce grognement féroce, voila ce que Rain faisait. Car sinon, elle aurait bien l’air intelligente si ce n’était pas le cas. Dans ce genre d’endroit, on peut facilement laisser libre court à notre imagination. Mais maintenant, plus aucun doute possible. Bon d’accord, comment se battre contre un ours … La petite poupée de porcelaine y réfléchissait. Mais sans comprendre comment sur le coup, elle se sentait décollée de sa branche. Tout doucement. Voila qu’elle planait. La jeune femme tourna la tête partout. Essayant de bouger dans le vide. Super ! Vraiment super ! La petite femme à la chevelure bleue baissa la tête dans une expression interloquée. Alors c’était Mia … Collée contre un arbre. Celui sur lequel était Rain. Enfin, a présent, on ne pouvait pas dire cela comme ça. Pour tout avouer, la peur la prenait un peu. Si la gravité retombait, elle pouvait faire une chute de plusieurs mètres. Sa se jouait a quelques centimètres. Mais heureusement, sa n’arriva pas. Rain retomba sur la branche, lourdement sur le dos. Sa tête heurta le tronc d’arbre, la sonnant un peu, en quelques sortes. Elle serra des dents, grimaçant sous la douleur. Frottant l’arrière de sa tête, un petit cri d’étonnement retentit lorsqu’elle sentit la branche craquer une fois et partir encore plus de travers, sous son poids subit trop rapidement. Elle se redressa doucement, sonnée malgré tout, et décida de s’asseoir comme a cheval, les mains devant elle, tenant la branche solidement pour ne pas glisser en avant. Mais sa tête elle, se penchait en avant pour mieux observer ce qu’il se passait.

    Cet ours, il venait d’attaquer Mia. Mais ça, elle avait regardé un peu trop tard pour s’en apercevoir. Par contre, ce qu’elle vit, c’est la bête s’approcher de l’arbre, et taper dedans, comme un bourrin. Sûrement pour la faire tomber. La poupée de porcelaine ambulante grimaça en devinant les intentions de la bestiole, et ferma les yeux à chaque coup porté sur le tronc. Autour d’elle, les feuilles, quelques pommes de pin ou elle ne savait quoi tombaient, chutant sur le sol. La branche sur laquelle elle était assise n’allait pas tarder à céder non plus. Elle la sentait déjà se détacher peu à peu du tronc. Une solution s’imposait, et vite. Donc, elle avait le choix. Soit elle tombait droit dans la gueule de l’ours. Soit lorsque la branche craque, elle se rattrape a celle d’en dessous. Soit elle monte plus haut à une branche plus résistante. … Les trois propositions n’étaient pas vraiment … alléchantes. Mais voila qu’on l’interrompt dans ses pensées. Rain connaissait cette voix. Mia. Elle ouvrit la bouche, fronçant les sourcils, criant de sa voix malgré douce, mêlée à une pointe d’insistance :

    « Arrêtes ! Tu as perdu la raison Mia ?! »

    C’était bien ce qu’elle pensait. Hurler comme ça « Viens me manger !! » a un ours, c’était plus que tentant. D’ailleurs, la bête ne prouva pas le contraire. Les secousses se stoppèrent, il allait s’attaquer à la jeune femme blonde. Rain grinça des dents.

    * Elle est tombée sur la tête ?! *

    Même si c’était pour la sauver, Rain aurait préféré qu’elle ne dise rien. Pendant ce temps, pendant qu’il s’acharnait sur son arbre [ a singe ], elle aurait très bien pu partir, au moins pour essayer de trouver de l’aide dans les alentours. Voila ce que pensait la jeune femme au teint de poupée.

    "Je fait quoi maintenant ?!"

    … Ah ouais, bonne question … Rain, en l’entendant ne put réprimer un haussement de sourcil, avant de baisser la tête, une goutte perlant a l’arrière de la tête, soupirant. Bon, une solution, et vite. La poupée se reprit, balayant du regard tout ce qui se trouvait autour d’elle. Des feuilles. D’accord … Sa branche, qui tenait très difficilement le coup. Okay. Sa branche qui était prête a tomber … Sa ressemblait même plus a une branche ! Et voila, elle avait oublié qu’elle ne contrôlait pas son pouvoir. En la tenant trop fort, le cristal prenait peu à peu beaucoup plus de terrain. Et si elle ne descendait pas vite fait, la branche serait en phase totale cristalline, et le cristal sa ne tient pas sur un tronc. Cool ! Absolument ! Il allait falloir qu’elle descende TRÈS prudemment ! Mais c’est en pensant trop, qu’elle oublia une chose. Regarder ce qu’il se passait en bas. Alors en bas … Mia avait vainement essayé de soulever une branche. Sans succès. Et l’ours alors ? Elle descendit son regard juste en dessous d’elle. Il … nageait. Sans eau. Il désespérait a essayer de se battre contre la gravité. Le combat est perdu d’avance …

    * CRAC ! *

    Un bruit qui ne lui fit pas plaisir. Rain tourna rapidement la tête. La phase cristalline allait bientôt s’achever, elle allait finir son repas. Lentement mais sûrement, tout ressemblait à un magnifique cristal qui pouvait sembler mortel. Les traits du visage de la jeune femme à la chevelure bleue se crispèrent. Jusqu'à ce qu’elle entende quelqu’un crier son nom. Sauter ? Aucun problème ! Elle allait se préparer. Mais une idée lui vient. La bête était juste en dessous, assommée, et une branche se transformait en une forme solide juste au dessus de sa tête. Le cristal, sa fait quand même mal. Le sien du moins, c’était comme un bloc de glace. Rain se leva, attendit le bon moment … Et sauta dans le vide. La branche qui avait pris des allures totales de décoration céda au même instant. Elle heurta celle qui se trouvait en dessous, brisant une partie en quelques petites larmes de cristaux. Et lorsque la petite demoiselle atterrit doucement au sol, le plus gros ne manqua pas son ennemi. Un hurlement a brisé les tympans retentit. Rain en grimaça. La « pauvre » bête, elle s’était prit un sacré enchaînement a coups de branche … La poupée de porcelaine ambulante l’entendit gémir. Quelques larmes cristallines s'étaient plantés dans sa peau malgré le pelage, lui ouvrant de toutes petites plaies. Tout cela avait réussit à la calmer. Rain se demandait combien de temps elle allait rester sonnée, mais pas pour l’instant. Elle rejoignit dans des petits pas pressés Mia.

    « Tout va bien ? »

    Quelle question … Une question qui ne trotta pas longtemps dans sa tête lorsqu’elle vit son bras. Meurtrie par un coup de griffe. Rain serra des dents, avant de relever la tête sur son interlocutrice. Lançant un regard désolé, elle reprit, d’une voix calme et douce.

    « Il faut rentrer pour te soigner, avant qu’il se réveille … »

    Oui, oui, ce n’est pas une mauvaise idée du tout. Rain se tourna vers la bête. A terre, une solide branche qui n'est plus une branche normale la bloquait au sol, personne ne savait quand elle allait reprendre ses esprits. En espérant que ce soit le plus tard possible. Qu’elle ne les suit pas quand elles rentreront. Et voila, comment un calme plat peut être brisé par un animal féroce. C’est son territoire me direz-vous.

    [ J’imagine l’ours nager. xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyako Hinawa
Actif
Actif
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Dans son sous-sol ♫ ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Gravité ~

MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   Jeu 5 Aoû 2010 - 16:42

Mia regarda attentivement la blessure qui lui occuper tous le bras droit. On voyait très bien la marque de la griffe, et elle allait avoir la marque pendant un bon bout de temps. Mais ce n'était pas qu'une marque qu'un ours avait fait, c'est qu'elle avait mal la petite ! Cette blessure était en train de la lancer comme jamais, et ca lui brûler tellement qu'elle grimaça. Rain lui proposa d'aller soigner cette blessure. excellente idée tiens! En même temps, Mia n'aller pas se laisser mourir et faire l'héroïne du genre "Ce n'est qu'une blessure faite par un ours, oui, une blessure superficielle, Je m'en fou !"
Non, c'est qu'elle était humaine notre petite, elle n'avait pas de super pouvoirs... Quoique... Si. Elle aurais quand même aimé avoir le pouvoir de guérison, mais il fallait qu'elle tombe sur la gravité! Bon, d'accord, grâce a cette malédiction venu de nulle part elle a pu se sauver d'une situation difficile, elle a quand même affronter un ours! M'enfin bon, elle a quand même eu très peur. Imaginez un peu si son pouvoir ne s'était pas déclencher. Elle serait morte! Et pourquoi les responsable du pensionnat magique ne protège pas les pensionnaire du danger qu'ils peuvent courir, a tous moment?

"Oui, tu as raison, vaut mieux que j'aille faire soigner mon bras."

Dit-elle en continuant de regarder celui-ci. Bon, en même temps, il ne fallait pas trop rester ici sinon l'ours aller se réveiller, et il aller de nouveau attaquer les deux jeunes femmes. Et Mia, elle avait déjà eu sa dose pour aujourd'hui!
Les deux jeunes femmes se dépêchèrent de rentrer, avec quelques soucis certes, mais elles rentrèrent au pensionnat.
Puis leurs routes s'achevèrent là-bas et chacune allèrent de leurs côté. Mia, bien sur, se aller se diriger vers l'infirmerie...
Mia fit un coucou de la main a Rain signe qu'elle était bien heureuse de l'avoir rencontrer, même si le combat avec l'ours n'avait pas était bien réussi.

Après être aller a l'infirmerie, Mia ne se souvenait plus de la fin de cette rencontre, d'où le manque de description. mais elle savait l'essentiel, comment elles s'étaient rencontré. Et Puis, la blondinette aller bien se souvenir non?

La jeune femme sortit de l'infirmerie et alla poser son sac a dos dans sa chambre, regardant la feuille de cristal qu'elle tenait dans la main.


[ THE END]
[voilà j'ai fait un gros caca pour répondre, mais bon...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

je voudrais du calme...[ Rain] [ Fini /!\ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres :: Topics terminés-