Un nouveau pensionnat, de nouveaux pouvoirs, de nouvelles rencontres... Gérer vos relations et amusez-vous dans le Pensionnat Magique !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Katsue N.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katsue Nakajima
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 20
Localisation : France.

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: L'invisibilité.

MessageSujet: Katsue N.   Mer 7 Juil 2010 - 12:35

Katsue Nakajima

    Age : 16.
    Sexe : F.
    Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
    Nationalité : Japonaise.
    Ville natale : Londres.
    Pouvoir : L'invisibilité.






J'avais passé des années entières sans la repenser, l'ayant enfouie au plus profond de moi. Et je devais la ressortir, la revivre, en la racontant, pour la plus honnête justification. Je me sentais mal, rien qu'à cette pensée, je devais bien l'avouer, mais je ne pouvais plus reculer, je ne devais pas. Je l'avais découvert, je devais aller au pensionnat, c'était la règle, et plus jamais je ne reviendrai avec mes proches, du moins, je ne savais pas dans combien de temps. Je ne suivrai plus jamais le cours de l'habitude, je serai avec mes semblables, mais je ne savais plus si cela me réjouissait ou m'attristait. J'avais envie de rester moi, moi la fille qui ne connaissait rien d'elle, qui vivait normalement, sans cette apparition soudaine. Quelques mois avaient passé avant que je ne m'en rende compte que trop sérieusement. Sans que je ne susse pourquoi, ma famille et moi déménagions chaque année, et ça me foutait dans de sacré draps. J'étais obligée de renouer les liens, d'en abandonner, d'en séparer. Je ne pouvais même pas avoir d'ami, je le laisserai, je lui ferai mal. Ce ne fut qu'une fois apprit que le Japon était notre nouvelle demeure, qu'on revit l'éclat de mes prunelles, les commissures remontées de mes lèvres, et ma joie de vivre complètement revenue, qui malheureusement se dissipa bien vite. Il ne me suffit qu'une fois pour regretter tout cet enthousiaste. Et pour cause, alors que je marchais, paisiblement, dans la rue, un soir, je me fis violemment plaquer contre un mur, sans pouvoir échapper à l'inconnu, qui approchait brutalement ses lèvres des miennes, et même en me débattant, il aurait le dernier mot. Ce ne fut pas le cas, par un miracle si fort. Je n'arrêtais pas de penser à m'enfuir, et rêvais à l'invisibilité pour que son baiser se brise sur le mur, que sa tête s'éclate, et qu'il ne comprenne rien à ma disparition, subissant l'humiliation. Je voulais lui faire mal, comme il me faisait mal en me tenant les bras. Et c'est là que tout se déclencha. Un nuage apparut, des étoiles scientillèrent, et je ne voyais plus, qu'un homme me cherchant, m'appelant, après s'être fracturé un quelque chose. Magique. Mais je venais tout juste de le réaliser, subitement, après avoir reçu une lettre. Dedans, on me disait qu'elle aurait dû être envoyée plus tôt, alors je ne comprenais pas, serait-ce parce que je n'avais pas compris ? Je partis, larmes aux yeux, peu de temps après la lecture de la lettre, quelques heures me suffirent à faire mes valises et quitter ma famille. Je devais chercher ce portail, qui m'amènerait à la grille. Quand j'y fus, je n'étais sûre de rien. Je ne savais pas si j'avais fais le bon choix, même si il n'y avait pas de choix. Je ne savais pas si je devais affronter ce don, là-bas, j'étais un peu perdue. Mais quand le portail s'ouvrit, que je me retrouvai en face de l'établissement, je me sentais en sécurité, et j'avais le coeur qui battait à deux cent à l'heure. C'était magnifique. Pire que magnifique. J'avais l'impression que ma peur s'était dissipée, qu'une main protectrice m'enveloppait. Je poussais délicatement la grille d'entrée, m'approchais de quelques pas de la porte principale, mais je restais ébahie. Je clignais des yeux, comme pour un songe, mais ça ne me donnait rien, je ne me retrouvais pas dans mon lit. Je ne le croyais plus.






Physique Est-ce que vous pensez qu'il y a une description à faire sur son physique ? Est-ce bien raisonnable de notre part ? Soit nous sommes pessimistes, soit nous sommes trop optimistes. Ou peut-être qu'en disant seulement la généralité, on arrive au milieu, qu'en pensez-vous ? Moi, j'ai les cheveux roux. Certes, je ne vous le cache pas, ils sont courts, mais est-ce que les cheveux longs qualifient vraiment les filles ? Les cheveux courts qualifient-ils uniquement les garçons ? Personnellement, je ne pense pas, je suis loin de cette pensée-là. J'ai de grands yeux, pas énormément grands non plus, aux pupilles vertes, comme la panthère dit-on, ou la vipère, je ne me souviens plus exactement. Je suis de taille correcte, bien qu'étant un tout petit peu plus grande que ce que je devrai être. En revanche, mon poids, lui, est un tout petit peu en-dessous de la courbe de l'âge. Je n'ai jamais été parfaite sur ce point, contrairement à certains qui sont réguliers. J'arbore un style vestimentaire assez féminin, en l'occurence les robes, sans passer dans le trop féminin, dans le genre des mini-..., vous voyez ? Il m'arrive de m'habiller d'un pantalon et d'un tee-shirt, mais très rarement, étant donné que les pantalons ne me correspondent guère. J'aime être décorée de bijoux, plus colliers que bracelets et bagues, mais j'ai horreur du maquillage. Je me trouve plus élégante naturellement. Toutefois, je peux me tromper.

Mental
Mon caractère ? Je me définis comme une fille qui n'a pas confiance en elle, ayant toujours besoin de l'avis des autres. Je ne me sens pas de prendre mes propres décisions, et c'est bien ce que l'on me reproche généralement. Je suis sensible aux paroles ou gestes des gens, ce qui peut me conduire dans des circonstances embarassantes si je m'emporte de trop. Soit je verse des perles d'eau à grosse quantité, soit j'explose de rage en engueulant ouvertement la personne et en donnant une leçon de morale. C'est pour ça que la plupart du temps, on fait attention à son comportement en face de moi, de peur que je ne sois blessée, ce qui m'horripile de temps à autres. Je déteste le fait de savoir qu'on me craint, ou plutôt ma colère, et qu'on s'empêche de me confier certaines choses. Je me sens un peu inférieure, si j'ose dire. J'ai malgré tout un bon fond, grâce à ma gentillesse tout d'abord et puis par le biais de mon sérieux. J'ai toujours eu une touche de pitié envers les gens un peu délurés, qui ne prennent la vie qu'avec folie, parce qu'ils ne comprennent pas que des fois, c'est bon de se calmer, de prendre son sérieux en comprenant les autres, notre entourage, qu'on ne soit pas pris pour quelqu'un de con, terriblement con. Satisfaite que cela ne me soit jamais arrivée, je commence à croire que mes parents ont réussi leur éducation. Petite, j'étais un vrai diable, mais je me suis assagie, et ce n'est pas plus mal, c'est peut-être ça au fond qui fait mon charme.



You

    Prénom : Coraline.
    Age : 13.
    Sexe : F.
    Autre : Merci Kasumi.


Dernière édition par Katsue Nakajima le Mer 7 Juil 2010 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April Ityna
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 271
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 24

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Invisibilité & Annulation

MessageSujet: Re: Katsue N.   Mer 7 Juil 2010 - 13:47

    Super, tu es validée !

    Merci de t'être inscrite . ~

- ♣ ♣ ♣ -

« I wish you were here tonight with me to see the northern lights... »

RP en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-magique.forum-actif.net
 

Katsue N.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant tout :: Présentations :: Présentations validées-