Un nouveau pensionnat, de nouveaux pouvoirs, de nouvelles rencontres... Gérer vos relations et amusez-vous dans le Pensionnat Magique !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hum...Hello..My Tailor is rich.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matt Hearst
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Aspirateur à énergie

MessageSujet: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Sam 17 Juil 2010 - 0:28

Matt se retourna et jeta un dernier coup d'œil à son ancienne vie puis il s'aventura dans le portail, désormais plus rien ne serait pareil. Lorsqu'il passa à travers il n'eut pas le temps de tout comprendre, tout devint lumineux et en une fraction de secondes Matt se trouvait devant de grandes grilles de fer forgé où l'on pouvait voir inscrit un P et un M écrit dans un style raffiné. Matt hésitait encore à pousser les barres de fer qui le séparaient de son nouveau logis, certes il ne pouvait plus retourner dans son Amérique natale car le portail s'était déjà refermé, mais il avait remarqué les lumières de la ville, car oui la nuit commençait à tomber. D'ailleurs cela stupéfia Matt, il était partit de chez lui dans la matinée et arriver ici où le soleil recouvrait le ciel d'un voile orangé magnifique laissant place à la Lune qui commençait à montrer le bout de son nez. Alors il pouvait très bien changer de cap et se diriger vers la ville, il avait pris tout son argent sur lui, il pourrait louer un petit studio puis ensuite chercher du travail. Il soupira et se dit "A quoi bon?". Ça ne lui apporterait rien de plus, vu au point où il en était, il y a encore quelques heures il venait de se faire enlever, séquestrer, interroger et menacé par son voisin qu'il avait grillé comme un poulet il ne sait pas comment, puis à peine il eut le temps de dormir qu'il fit la découverte de cette lettre et qu'il s'est retrouvé ici laissant ses parents sans dire au revoir. Alors forcément ça ne laisse pas beaucoup de choix. Après un dernier soupir et un petit coup de méthode Coué, Matt prit ses valises, durement, il les avait peut-être un peu trop chargées, mais se disant qu'il allait être aussi pour un temps plus qu'indéterminé et surtout très long il fallait mieux en prendre le plus possible. Alors un prit une petit "Ouh" pour montrer la pénibilité du geste, il posa sa main contre la grille et la passe, forcément il fallait aussi qu'elle pèse son poids, comme si se trimballer deux valises pleines à craquer plus deux sac contenant tout et n'importe quoi c'était déjà simple. Matt poussait de toutes ses forces jusqu'à finir par y arriver, mais dans l'élan il continua de pousser dans le vide avant de finir par terre écrasé sous ses valises.

"Rah nan eh ça va pas commencer!"

Matt écrasé sous ses valises essaya de se relever, après quelques minutes de batailles intensives, il remporta la guerre et put se relever fier, une fois de plus l'homme avait eu le dessus sur sa création. Il s'épousseta un peu car les gravillons c'est bien mais c'est salissant, puis, a son grand désespoir, il dut reprendre ses valises et subir à nouveau l'épreuve de la levée.

"Pouh!! Ils devraient songer à engager un porteur à l'entrée! Je sais pas quand on fait venir quelqu'un ici pour qu'il y séjourne un sacré bout de temps on prévoit de quoi l'aider, j'allais pas venir les mains vides!"

Matt finit une fois de plus par y parvenir mais il fut soudainement traversé par une pensée qui les lui fit relâcher. Il commençait à se dire que si ça se trouvait les gens d'ici n'était pas normaux, bon lui non plus ne l'est plus, mais si ça se trouve ici il y a pleins de gens nomades, étranges, super fort, sans famille ni vêtements, ou alors peu, alors que Matt lui avait une vie normale auparavant, il sentait déjà le triste dépaysement qui allait le frapper une fois installé, après un Indien dans la ville ça allait être un Américain dans le pays imaginaire, saisissez la nuance. Et puis deuxième chose, il était ici mais ne connaissait même pas la nature de son pouvoir et si il en avait bien un, il avait certes reçu la lettre mais c'était une erreur, si il avait tout quitté pour rien. Il en était presque angoissé à l'idée d'avoir fait une erreur aussi monumentale. Mais il eut un geste curieux par la suite, pour se remettre les idées en place, il se gifla. Mais vraiment, pas une petite tape de plume, une bonne baffe bien calibré. Puis il lutta de nouveau pour porter ses valises, d'ailleurs il laissa tomber pour une et finit par la faire traîner sur le sol. Il en avait vraiment trop marre sur ce coup-là. Après 2 petite minutes de marches voire plus à cause du ralentissement provoqué par le boulet qu'il avait à la cheville, cette espèce de range-tout rouge en tissu et cuir qu'il traînait derrière-lui, Matt arriva enfin devant la porte d'entrée. Il prit une grande inspiration avant de pousser la porte, il avait l'impression d'entendre du bruit, et forcément l'idée de croiser des gens ne l'enchantait absolument pas, il aurait voulut courir et filer droit sur le secrétariat, repmlir les papiers etc..; avoir sa chambre y aller plus vite que la lumière et puis s'installer et fin de la journée. D'ailleurs en pensant à la chambre il espérait vraiment ne pas avoir de colocataire, du moins pas dès le début, le temps de s'habituer à l'endroit, toute personne qui pourrait s'immiscer dans sa vie et son espace vitale ne serait pas la bienvenue. Il poussa finalement la porte et à sa grande surprise il n'y avait pas autant de monde que prévu, c'était juste un son produit par le raisonnement, tout le brouhaha venait en partie de l'étage, on entendait les bruits venir des couloirs, au moins Matt savait déjà où les chambres devaient se trouver, bien sûr il y avait quand même deux trois personnes qui par chance ne se pressait pas pour l'aider, même si cela énervait un peu Matt, surtout parce qu'ils le regardaient un peu comme si il venait d'une autre planète, du genre rencontre du 3ème type, très troublant en soi. Matt laissa tomber la valise qu'il traînait et posa l'autre par terre avant de souffler, certes il ne pouvait plus penser à voix haute alors il le fit dans sa tête.

*Bon maintenant trouver l'accueil en évitant le plus de personnes possibles.*

Matt commença à reprendre sa route et ses valises sauf que le problème était qu'il ne savait pas par où allé, et le fait de ne pas savoir quand il en avait marre de sa journée l'énervait encore plus, il alla se poser sur un banc histoire de se calmer et de se poser avant de reprendre la route.

*Mon dieu que j'en ai marre! Qu'est ce que j'en ai marre.*

Matt eut une soudaine réflexion qui le fit se relever, à être assis comme ça il avait tout l'air du nouveau qui est perdu, et donc si jamais la petite personne serviable et qui prend plaisir à répandre la joie autour d'elle comme si elle balançait des pétales de rose le jour d'un mariage passait par là elle allait forcément l'accoster, chose que Matt ne pourrait supporter même si il en avait besoin. Et oui ce n'est pas le fait d'être dans un pensionnat n'existant nulle part sur les cartes et autres moyens de repérages quelconque qui allait l'aider à réparer son égo pas sur dimensionné mais peut-être un peu trop refermé comme une huître. Matt reprit alors la route avant de rester planté au milieu du hall réfléchissant à l'emplacement le plus logique pour y mettre l'accueil, secrétariats et autres facéties du genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahiro Mibu
Accro
Accro
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 22
Localisation : Là où le vent me portera ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Lire dans les pensées.

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Ven 23 Juil 2010 - 14:29

[J'ai pitié de toi, je réponds u.u Chronologie : lendemain de la rencontre avec Tikky. C'est que je vais m'y perdre à RP comme ça moi @.@]

Mahiro après les évènements mouvementés de la nuit précédente, avait dormit toute la journée. Elle n'avait jamais autant dormit de sa vie, et lorsqu'elle se réveilla, le soleil se couchait, manifestant une heure tardive. Elle cligna des yeux, complètement sonnée, se leva avec difficulté et lenteur. Son bras l'élança et elle sursauta. Elle regarda autour d'elle, et elle était dans sa chambre, seule.

*Ah oui... C'est vrai.*

Elle secoua la tête pour se réveiller et chasser les souvenirs de la veille. Son estomac gargouilla, elle n'avait rien avalé depuis, mais elle n'avait pas envie de manger. Après un soupir, elle prit une douche rapide, s'habilla, et, toujours avec lenteur, sortit de sa chambre, traversa les couloirs bondés -elle entendit vaguement des gens parler du vacarme de la cuisine, mais n'y prêta pas attention-, descendit les escaliers principaux et arriva dans le hall. Il n'y avait quasiment personne, ils étaient peut-être cinq, une en particulier attira son attention. Il était assit dans un coin, avec deux énormes valises posées à ses côtés, elle sourit intérieurement, il y avait quelques jours elle était exactement dans cette position. Mais il se leva, même s'il avait l'air calme elle le savait exaspéré, enfin elle le devinait aisément car elle avait encore du mal à s'immiscer dans les pensées d'autrui, et se planta au milieu du hall, cette fois-ci l'air paumé.
Mahiro eut alors pitié de lui et s'approcha en se raclant la gorge pour manifester sa présence et surtout, voir si elle arrivait à parler.


Je peux t'aider peut-être ?

Elle le dévisagea rapidement, un garçon banal, et elle finit par le fixer droit dans les yeux de son regard rouge en attendant une réponse. Elle avait parlé d'un ton neutre et sans expression et son visage était comme sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Hearst
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Aspirateur à énergie

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Ven 23 Juil 2010 - 16:06

Toujours paumé dans le Hall, Matt réfléchissait pour trouver et déduire de façon logique l''emplacement de l'accueil. Le problème était que ce pensionna n'était pas fait comme les autres, bâtit sur le modèle d'un vieux manoir avec un grand escalier au centre du hall comme axe principal, alors forcément cela obliger le dit endroit recherché à se trouver dans un emplacement plus caché et donc plus difficile à trouver. Donc, planté comme une carotte au milieu des gens, Matt réfléchissait jusqu'à ce qu'il soit interrompu par quelqu'un. Finalement à être posté inanimé comme ça il avait aussi l'air du touriste perdue, et il venait d'être la proie de la petite personne servante et aimable. Il serait bien partit en courant mais avec ses valises qui le suivaient comme le boulet à la cheville du prisonnier, il allait avoir bien du mal à allait vite. Il ne dit rien sur l'instant présent, trop occupé à trouver un éventuel moyen de se défiler. Finalement il se retourna vers la personne en question, une fille qui contrairement à Matt était loin d'être banale, les cheveux blancs et les yeux rouges. Comme il l'avait prédit, il a de grandes chances d'être le seul à avoir une tête et un comportement disons, normal, qui reste dans les cadres de la société moderne et contemporaine dans laquelle nous sommes. Bref, tout ça pour dire qu'il en venait presque à regretter d'être venu ici. Toujours en regardant la jeune fille qui ne souriait pas façon banane avec les lèvres qui côtoient les oreilles, et heureusement, Matt répondit lui aussi de façon neutre, gardant un visage sobre dénué de tout sentiments si ce n'est une profonde lassitude.

"Euh...Ben... juste un peu."

Oui bon Matt ne voulait pas la rembarrer à sa manière, il ne voulait pas s'attirer les foudres de quelqu'un à peine arrivé alors il se retint, même si c'était vraiment tentant, et il fallait l'avouer, il était quand même dans le besoin, sinon demain il y serait encore. Mais bon il savait s'y prendre, il suffisait juste avoir l'art et la manière de lui dire qu'il avait besoin d'aide mais pas qu'on lui tienne la main pour autant.

"Tu peux juste m'indiquer où se trouve l'accueil s'il te plaît"

Et voilà, le tour était joué, elle allait simplement lui indiqué et après Matt n'aurait qu'à se débrouiller, c'était brillant brillant!!!!!!!!!!!... Donc, voilà comment par une simple phrase il allait se sortir du pétrin tout en restant seule au calme, sans quelqu'un qui meure d'envie d'engager la discussion avec des tournures de phrases obligeant Matt à répondre alors qu'il n'en n'a pas envie mais qu'il n'a pas le choix sinon il va se retrouver avec une Marie-Madeleine sur les bras. Mais passons, Matt attendait juste les deux trois indications et une fois fait Hop il se carapate les pattes ailleurs. Le temps dans le pensionnat risquait d'être long à ce rythme là... très long, surtout il jouait les asociales comme ça, mais bon peut-être qu'il allait trouvait quelqu'un comme lui ou du moins quelqu'un capable de le supporter lui et son caractère.

[Désolé c'est un peu nul mais je manque un peu d'inspiration]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahiro Mibu
Accro
Accro
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 22
Localisation : Là où le vent me portera ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Lire dans les pensées.

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Dim 25 Juil 2010 - 19:14

Ce mec avait vraiment l'air... Indifférent à tout. En cela, Mahiro se dit que si leurs routes se croisaient de nouveau, plus tard, elle pourrait peut-être l'apprécier ; en ce moment, elle n'avait pas le coeur à lier de nouveaux liens. Pas après la catastrophe d'hier.
Elle attendit donc que l'inconnu daigne lui répondre, après qu'il l'ait dévisagé quelques instants.
"Euh... Ben... Juste un peu."
Oui tu m'étonnes. T'es paumé en plein milieu du hall d'un manoir, évidemment que t'as besoin d'aide. Le regard de Mahiro se fit ironique si je puis dire, et elle leva un sourcil. On aurait pu croire qu'elle le méprisait ; bien sûr il n'en était rien. Elle était juste sur les nerfs, et avait l'impression de perdre son temps. Elle avait aussi mal à la tête, mais c'était devenu une part d'elle même. L'agacement de ne pas maitriser suffisamment son pouvoir, et en subir les conséquences.
Elle aurait bien aimé s'immiscer dans les pensées de ce gars là. Sûrement qu'il devait lui trouver un air de voyou, et se dire qu'il était bien partit pour rester ici. Que quoi qu'il arrivait, il serait seul. Comme eux tous.
"Tu peux juste m'indiquer où se trouve l'accueil s'il te plait."
Bien sûr. Attends juste que je m'en souvienne.


Alors, tu vas dans le couloir à droite, et troisième porte à gauche.

Elle n'esquissa même pas un sourire, comme le fait d'ordinaire le cliché de la gentille fille qui vous guide dès votre venu, en vous jetant des pétales de roses et vous accompagnant partout en vous allez, vous présentant toutes les personnes de l'établissement. Mais Mahiro ne connaissait personne, à part la fille blonde de l'autre jour et un schizophrène dont une "âme" était son ami et l'autre avait cherché à la tuer à petit feux la veille.
Mahiro secoua la tête vaguement pour chasser ces mauvaises pensées de sa tête. Son rôle était rempli, et elle n'avait plus rien à faire ici.
Elle tourna donc les talons et commença à partir. Très vite cependant, elle se ravisa. Elle se tourna à 90° et visa du regard les valises du nouveau, puis le visage de ce dernier. Un sourire narquois et un regard ironique vinrent colorer son visage.


Tu ne veux pas un peu d'aide avec tes valises ? Elles sont comme deux boulets à tes chevilles, et si tu les laisse ici en attendant de récupérer une chambre, tu ne les reverras jamais.

Au moins, s'il acceptait, ça l'occuperait. Elle n'avait pas l'intention de parler avec lui, elle voulait juste avoir quelque chose à faire. N'importe quoi pour s'occuper les bras, plutôt que de ruminer en silence une colère et une énergie à revendre qu'elle ne pourrait utiliser.

[Vachement joyeux comme post. xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Hearst
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Aspirateur à énergie

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Jeu 29 Juil 2010 - 16:02

Matt écoutait les indications sans rien dire, ni rien montrer d'ailleurs, son visage resté figé, inanimé et sans la moindre trace d'expressions quelconques , à défaut d'être aimable il était quand même poli et remercia la fille pour l'aide fournit. Elle aussi semblait être du genre à reculer devant l'idée de rencontrer des gens, ou alors elle avait vraiment très mal dormi, car vu la tête qu'elle tirait pour lui répondre, soit elle le faisait avec une profonde indifférence et un résilience prononcée ou bien la nuit avait tété courte, très courte. Mais brefouille, une fois les explications finies, Matt empoigna ses lourdes valises et entama une marche dans la direction du Salut que la fille lui avait donné, sans même un petit mot d'au revoir les deux compères tournèrent les talons et firent leurs routes chacun dans sa direction. Matt avait déjà tourné la page et ne se souciait pas de la fille, il n'allait pas lui dire:" Attends! Ça te dit qu'on fasse la route ensemble?!!" Un grand sourire aux lèvres prêt à lui annoncer qu'elle venait de devenir sa nouvelle meilleure amie. Matt avançait trainant sa valise derrière lui, il luttait certes mais ne se plaignait pas.Mais apparemment la jeune fille de son coté n'était pas décidé à partir comme ça, Matt entendit le bruit de ses pieds frottants le sol pour se retourner de façon direct et sec. Matt fit comme si il n'avait rien entendu mais en plus, la fille lui adressa la parole, Matt se redressa, il refusait catégoriquement à peine il eut entendu le "Tu ne veux pas un peu d'aide avec tes valises?". il se débrouillait bien tout seul, mais le problème était que les arguments qui suivirent étaient quand même plutôt valable. Au fond de lui Matt était exténué.
*Là elle a pas tort elle marque un point*

Matt la regardait, il était dans une situation bien embarrassante, elle avait réussi à le forcer d'accepté, il essayait d'empêcher sa bouche de s'ouvrir, finalement il céda.
"Oui d'accord pourquoi pas..."
Il dit tout cela sans réelle envie et sans réelle conviction, il s'arrêta et attendit qu'elle le rejoigne pour prendre une des valises. Forcément cela faisait un sacré poids en moins pour Matt. Une fois fait, ils reprirent la marche, dans un silence des plus morbides mais tout à fait convenable pour Matt. Il n'avait rien envie de dire, elle ne disait rien, pas de sourire, des visages de glaces, si le trajet continuait ainsi Matt pouvait espérer voir sa journée snas finir à peu près correctement.

[Méga giga nul franchement, désolé j'ai pas du tout d'inspiration]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahiro Mibu
Accro
Accro
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 22
Localisation : Là où le vent me portera ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Lire dans les pensées.

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Dim 1 Aoû 2010 - 11:20

Si la nuit de Mahiro semblait avoir été courte [ce qui n'était même pas le cas], celle du nouveau ne semblait même pas avoir eu lieu. Ou alors il était associal doublé d'agoraphobe. De toutes manières Mahiro était dans le même état d'esprit que lui, et il n'allait sûrement pas être encombré de paroles inutiles.
Elle s'avança donc avec un soupir de résignation, prit une des valises par sa poignée, essaya de la soulever...


*Bordel, mais il a foutu quoi dedans ?!*

Elle ne laissa rien paraître, mais elle commençait à comprendre pourquoi il avait une tête de six pieds de longs. A trainer deux boulets comme ça, il devait être complètement exténué.
Sans une parole, les deux allèrent dans le couloir de droite. Cherchant la troisième porte à gauche.
Ils arrivèrent devant une porte avec marqué dessus "SECRETARIAT" en lettres d'or. Mahiro ouvrit la porte, laissa l'honneur à son compagnon de route d'entrer le premier dans la pièce, lui laissant également le soin de négocier sa piaule avec la remplaçante de la secrétaire, car il y avait eu un incident paraissait-il et la véritable secrétaire était dans l'incapacité d'assurer ses fonctions.
Elle alla s'adosser contre le mur, face à l'accueil, derrière le nouveau, prenant une pose décontractée, écoutant d'une oreille distraite les protagonistes. Elle gardait les valises de l'autre, comme diraient des personnes moins âgées.


[Désolée, c'est tout ce que j'peux faire là xD J'vais pas faire le dialogue entre la secret' et toi à ta place vois-tu x') ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Hearst
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Aspirateur à énergie

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Mar 3 Aoû 2010 - 23:21

La marche de nos deux compères se fit donc, et ce dans un silence des plus profonds. Même les mouches refusaient de voler pour faire du bruit. Même les valises étaient de mèche avec le silence pour ne pas faire grincer leurs roulettes, juste faire un tout petit bruit de frottement sur le carrelage aux virages difficiles. Malheureusement ou heureusement selon les personnes, le voyage ne dura pas très longtemps, quelques 5 minutes à tout casser. En arrivant devant la porte Matt regarda le petit panneau d'or gravé, "Secrétariat". Pas de doute ils étaient au bon endroit, et Matt n'allait pas tarder à enfin pouvoir poser ses affaires et rester seul un moment, enfin à moins qu'il n'ai la malchance d'avoir un colocataire souvent présent. Il passa le seuil de la porte et s'aventura dans la pièce laissant ses valises au soin de la fille(dont il ne connaissait toujours pas le nom d'ailleurs). Et là en entrant...le choc! Il était bien loin de son pays natal où les gens avaient un minimum d'honneur et d'intelligence pour placer au secrétariat une personne agréable à regarder.. et non ça. Ce...cette chose...ce... comment la décrire. un visage ressemblant à un clafoutis périmé depuis trois mois qui se met à couler et à ramper jusqu'au bort du pot faisant d'énormes plis assez moches sans compter après la texture que cela donne. Matt était littéralement écœuré, ses passages au secrétariats allaient se montrer très brefs si ils ne se décidaient pas à changer la secrétaire. Matt s'approchait très doucement de l'immonde créature qui se tourna vers lui. Il entendait déjà l'horrible voix rauque et stridente avant même qu'elle n'ai ouvert la bouche. Il ne fit même pas l'effort de se présenter lorsque la cavité buccale de la chose s'entrouvrit pour lui dire un petit: "Oui c'est pourquoi?". Il répondit très simplement et brièvement qu'il venait d'arriver; elle se retourna et sortit un petit dossier marron, ça y est le début des galères, la paperasse. Matt prit le stylo que le monstre lui donna et alla s'asseoir sur un fauteuil pour remplir les papiers. Toujours les mêmes choses inutiles, à quoi tout cela pouvait-il bien servir, le nom, le prénom et l'âge ne suffisait-il pas? Par contre une case mit Matt dans une impasse, don ou pouvoir... Aïe. Là c'était le blocage, comment remplir cette case si l'on ne connait pas la nature exacte de son pouvoir, à en douter même encore de si on en a bien un. Bref, en guise de réponse Matt mit trois petits points avec un smiley, un peu d'humour ne faisais pas de mal non. Il se releva et se redirigea vers le comptoir où il donna le petit dossier. la secrétaire le prit et le feuilleta rapidement, et prononça le nom de Matt puis se retourna et se mit à fouiller dans différents cartons et tiroirs. En plus d'être repoussante elle était désordonnée. Mais quelque chose apparut aux yeux de Matt, pendant que l'autre semblait perdue dans ses dossiers à en rechercher vainement un pour une quelconque raisons, Matt remarqua que les clefs du secrétariats étaient là...posées sur le bureau juste en face de lui. Comme si elles l'appelaient. Matt tendit discrètement la main comme si de rien n'était et prit le petit objet métallique sans bruit. il allait en faire un double dans la ville proche et n'aurait qu'à les déposer plus tard. Il allait pouvoir se garantir un accès illimité au secrétariats, mais il allait aussi falloir qu'il se procure les autres, comme celles, du bureau de la directrice, celle de la bibliothèque et j'en passe et des meilleurs. Mais bref au bout d'un petit instant Matt s'impatienta et fit un petit "Hum Hum", poussant la secrétaire à se retourner. Sans dire un mot Matt lui fit clairement comprendre juste avec une simple expression faciale qu'il en avait marre d'attendre et qu'il aimerait bien savoir ce qu'elle cherche. Elle lui adressa un grand sourire suivit d'un petit "Oui Oui", puis se retournant dans un dernier geste qui donna des envies de meurtres un Matt elle revint face à lui et déposa un petit tas de feuille sur le bureau.

Secrétaire:"Oui...Alors voilà, donc ici le plan, fiche d'infirmerie à rendre plus tard et attribution de la chambre, chambre numéro douze avec un certains Tikky Mikk. voilà, bienvenue parmi nous."

Matt lui adressa un petit sourire faux, ce "Bienvenue parmi nous" Lui faisait étrangement pensée au genre de phrases que les adeptes débiles d'une secte quelconque pourraient dire à un nouveau venu.

*Effrayant* pensa Matt

Il retourna dans le couloir ou sa partenaire d'un instant l'attendait bien sagement, il reprit sa valise, il sortit le plan et s'apprêta à annoncer un merci à la fille pour lui dire que c'était bon maintenant mais il se stoppa net devant celui-ci. Mais quel était-ce que cette horreur illisible, des traits dans tout les sens, des paquets écrit en gros gras, des numéros des gribouillis, comment voulait-elle que Matt se repère. Il était à deux doigts de faire demi-tour et de planter le stylo de la secrétaire dans la gorge de cette dernière. Mais par pur self-control, il plia la feuille d'une main en une boule aussi informe que le plan avant de le balancer dans une poubelle proche, il revint à sa valise, très énervé. Il releva sa tête vers la fille avec une expression disant clairement, aide-moi ou barre-toi! et dit:

"Tu peux me montrer où sont les chambres maintenant? L'autre Grosse conne( A quoi bon peser ses mots!!\O/) de secrétaire n'a apparemment pas le don de savoir faire une carte.[/i]

Puis après une réponse positive de la personne[Par pur déduction tu dis oui XD], Matt reprit sa valise et commença à marcher d'un pas rapide et énervé. il était vraiment pressé que toute cette mascarade s'arrête car là il en avait par-dessus le caillou. Il ralentit un peu pour que l'autre le rattrape et lui donna quelques indications car elle pourrait peut-être le conduire à la bonne chambre. Il ressortit les papiers pour prendre l'affectation à une chambre.

"Je suis chambre 12, avec un certains Tikky Mikk. Tu sais où c'est?"

Matt continua de marcher, mais il sentait qu'un malaise s'était installé, surtout lorsque la jeune fille s'arrêta brusquement et resta en retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahiro Mibu
Accro
Accro
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 22
Localisation : Là où le vent me portera ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Lire dans les pensées.

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Mer 4 Aoû 2010 - 11:09

Perdue dans ses pensées, elle écouta à peine le dialogue entre Matt et la secrétaire. La soirée de la veille lui restait en travers de la gorge, lui nouait l'estomac et lui ankylosait les jambes. Les larme lui montèrent aux yeux et elle prit sa tête dans ses mains, ce n'était vraiment pas la peine qu'on la voie comme ça. Non, vraiment pas. Surtout ce nouveau, il avait l'air de péter plus haut que son cul [pardonnez-moi l'expression \o/], et elle ne voulait pas paraître faible. Elle prit donc une grande inspiration, savourant l'air qui rentrait dans ses poumons pour en ressortir ensuite [comment ça, ça pue le manque d'inspiration ?]. Elle releva la tête, juste à temps pour voir l'inconnu revenir vers elle, elle était un peu pâle mais avait une mine présentable. C'est là qu'elle vit derrière lui, la remplaçante... Elle réussit à retenir une grimace horrifiée, et ne fit que froncer le nez, mais god, c'est pas humain d'être laid comme ça ! Son estomac se souleva, sembla protester face à cette vision d'horreur et elle détourna bien vite le regard pour reposer ses yeux sur l'autre protagoniste de ce RP. Qui lui parlait, du reste. Il avait l'air complètement excédé, ce qui l'intrigua.
"- Tu peux me montrer où sont les chambres maintenant? L'autre Grosse conne de secrétaire n'a apparemment pas le don de savoir faire une carte.
Ah, c'était donc ça, c'était donc la chose qui avait merdé. Elle esquissa un petit sourire en coin, un tout petit, elle avait envie de répondre "non" et de s'isoler, retourner dormir, mais ça ne faisait pas, et puis, lui aussi cherchait le chambres, elle pouvait bien continuer à l'aider. Elle hocha la tête en un petit signe affirmatif.


Oui, bien sûr.

Elle saisit la valise qu'elle portait tout à l'heure et prit le chemin en direction des chambres à côté du nouveau, qui s'arreta pour fouiller dans ses poches.
"Je suis chambre 12, avec un certains Tikky Mikk. Tu sais où c'est?"

Mahiro se stoppa net. Tikky Mikk ?! QUOI ?! Elle chercha sa respiration, mais le malaise et la colère s'emparèrent d'elle, le nouveau s'était retourné et la regardait mais elle ne l'avait même pas vu. Sa vision s'était teinte de noire et de rouge. Elle ferme les yeux, essaya de garder un minimum de self-control, mais c'était impossible. Elle articula d'une voix froide, celle tranchante comme une lame, qu'elle avait utilisée contre le coloc' du nouveau la veille.


Excuse-moi... J'ai un truc à régler.

Puis elle lâcha la valise, tourna les talons et courut en direction de l'accueil. Non mais ils étaient timbrés de mettre un schizo et ce gars là dans une même pièce ?! Ils se rendaient compte de l'énormité qu'ils faisaient en faisant ça ?!
Elle continua à courir jusqu'à arriver devant la porte, elle l'ouvrit d'un coup de pied, attrapa la secrétaire par le col, et la plaqua contre le mur.


TIKKY MIKK ?! NON MAIS VOUS ETES MALADE ?!

La rage s'était emparée des sens de la jeune fille. Elle entendit vaguement une assistante dire "Encore ?!" mais ne s'en préoccupa pas, concentrant sa colère sur le gros thon qu'elle maintenait sur le mur. Prenant une grande inspiration, elle se fit une tête de sadique-malade-mentale-Psycho-en-Puissance, et sourit en penchant légèrement la tête, yeux écarquillés.

Je crois que nous avons un problème, mademoiselle...

Oui je crois, effectivement !


Sans rien comprendre, Mahiro valdingua à travers la pièce, renversant une table au passage. Elle se releva tant bien que mal, regardant avec hargne le machin en face d'elle qui s'était relevée aussi et qui la regardait d'un air sévère, ce même air que vos parents ont quand ils vous surprennent à faire une bêtise et qu'ils veulent vous punir. Ce fut le truc de trop pour Mahiro, qui pointa son flingue sur la remplaçante.

Bon ça suffit vos conneries. Vous savez aussi bien que moi qu'on peut pas donner de colocataire à Tikky Mikk.

Mais peut-être que le colocataire en question a également son mot à dire dans l'histoire ? Non parce que peut-être qu'il est allé voir ce qu'il se passait quoi non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Hearst
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Aspirateur à énergie

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Jeu 5 Aoû 2010 - 21:49

Afin de vous permettre à vous chères téléspectateurs de mieux comprendre la scène qui se passe nous allons vous la passer au ralenti et la décrypter dans les moindres détails. Tout d'abord Matt sort du secrétariats, dis clairement à la fille aide-moi ou casse-toi, puis commence à marcher, donne l'emplacement de sa chambre à son colocataire et là c'est le drame. Regardez bien, alors que Matt continue sa marche pendant ce temps là la jeune fille se stoppe net sur place et ne dis plus un mot, Matt se retourne sentant le malaise provoqué par sa déclaration, dans un air interrogateur mélange d'incompréhension et de questionnements divers et variés, puis soudain de façon inexpliquée, la jeune fille relève la tête et comme une furie fonce en faisant demi-tour jusqu'à l'accueil. Matt resta sur place et ne prononça qu'un petit "Quoi?" pour montrer sa stupéfaction. Matt en déduisit par cette réaction qu'elle devait connaître ce Tikky( Nom assez spécial d'ailleurs). Matt laissa sa valise et la suivit, en marchant, après tout rien ne le poussait à se dépêcher et arriva devant l'accueil où il assista à une drôle de scène.il semblait que la révélation du colocataire de Matt ai provoqué chez la jeune fille une colère grimpante et compulsive. Matt entendit les cris de la fille depuis le couloir, apparemment son colocataire devait être quelqu'un de disons... difficile. Elle avait déjà eut à faire avec et ça avait du s'être pas si bien passé. Mais le mieux fut à l'arrivée de Matt devant le bureau où il assista à une scène qui le mit en joie. La jeune fille tenant la secrétaire par le col prête à la transformer en pâtée pour chat. Mais il y eut un incroyable retournement de situation. Sans entendre ce que les deux s'étaient dit, Matt vit sa partenaire de portage de valise décoller à l'autre bout de la pièce. en plus d'être d'une laideur à faire tomber la belle aux bois dormant, Godzilla était super balèze. Il regarda la fille traverser la pièce en volant un peu façon Buzz l'éclair, ramenant une table avec elle dans son vol. Elle se releva comme si de rien n'était, alors que Matt lui aurait sûrement été déjà entrain d'agoniser sur le sol à moitié assommé. Elle elle se releva tranquillement, enfin, quand même sacrément bien remontée. Matt regardait la scène assez amusé, ça le divertissait d'assister à un mini match de catch entre les deux. puis soudain il resta stupéfait en voyant sa "partenaire" sortir un pistolet en direction de la secrétaire. Pour lui s'était officiel, cette fille était totalement cinglée. Il faut avoir une case en moins pour se trimballer avec des pistolets dans une académie, comme ça comme si de rien n'était. Mais bref, il ne s'en faisait pas plus que ça à vrai dire, du moment que ça n'était pas lui qui était visé. Mais après sa dernière phrase, Matt eut un moment de gêne intense, pourquoi tout les regards s'étaient-ils soudainement retournées vers lui? Matt regardait les deux personne avec de grands yeux ne sachant pas quoi dire ni quoi faire à part un "Euh...". CE Tikky était-il vraiment si terrible que ça?

"Euh...Ben quoi? Qu'est ce qu'il y a?"

Là Matt était vraiment dans l'impasse, il ne savait même pas pourquoi cet étrange personnage devait être à éviter et pourquoi il fallait lui proscrire tout colocataire. Matt se gratta la tête face à l'incompréhension qui l'envahissait.

"...Et.. Qu'est ce qu'il y a de si terrible avec ce gars? Je risque quoi en dormant dans la même chambre que lui?"

A vrai dire tout cela arrangeait un peu Matt, car peut-être allaient-ils comprendre pour il ne sait quelle raison que le faire aller dans la même chambre que l'autre était une ineptie, alors ils allait peut-être lui donner une chambre rien qu'a lui. Matt était dans ses pensées jouissives, savourant cette possibilité, on pouvait même voir un petit sourire se dessiner sur son visage tellement cette idée le mettait en joie. mais la cruauté du monde des mortels le retira de sa petite utopie spirituelle pour le faire revenir sur Terre, en effet une des deux personnes semblait lui avoir parler, mais laquelle? Et pour dire quoi? Matt regardait les deux attendant que l'une ou l'autre répète.

"Oui quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahiro Mibu
Accro
Accro
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 22
Localisation : Là où le vent me portera ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Lire dans les pensées.

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Ven 6 Aoû 2010 - 12:19

[Mon élan d'inspiration est passé et j'suis calme maintenant, tu m'en voudras pas mais je ne flinguerai pas l'assistante... xD]

Mahiro fit craquer sa nuque, quand elle entendit la voix du nouveau. Comment ça, "Ben quoi ?" Complètement décontenancée par le retour de cette personne dont elle avait assurément zappé l'existence, sa colère retomba d'un cran. Ben quoi ? Il disait "Ben quoi ?" ?! Ah mais oui. Tout le monde n'avait pas vécut ce qu'elle avat subit la nuit dernière (arrête de dramatiser Mahi', au final t'as juste eu une fourchette dans le bras, sérieux --').
Mahiro tourna donc le regard vers lui, abaissant lentement son arme sous le regard triomphant de Godzilla, comme si c'était grâce à elle qu'elle "revenait à la raison".
"Il a quoi de si terrible ?"
A cette question, une personne normalement constituée aurait prit cet élève par le bras, l'aurait entrainé plus loin en lui racontant que ce Tikky était très malade et qu'il fallait le laisser tranquille. Mais ce n'était pas vraiment le genre de Mahiro. Elle le regarda droit dans les yeux, et lui dit avec un sourire ironique :


Bah, tu t'en rendras bien compte par toi-même. Tcheuh !*
[*Le "tcheuh" étant une onomatopée afin de montrer un certain mépris, un mécontentement.]

Non mais, comme si on pouvait balancer comme ça aux gens "Ton colocataire est schizophrène." Elle se força à inspirer, puis expirer avec lenteur. Déjà son coup de colère passait. Après tout, ça allait être son problème à lui, pas à elle. Le laideron de secrétaire parut s'en rendre compte car elle dit, avec une mine satisfaite :

Alors ça y est, t'es calmée, la délinquante ?

Et elle n'aurait pas du dire ça parce que Mahiro lui assèna un revers qui l'assoma sur place. Non mais, elle se mêle de son cul celle-là !

Ferme-la, Godzilla.

*Ils vont être à court de secrétaire, au rythme où ça va...*

Les assistantes se précipitèrent sur la remplaçante d'un air affolé tandis que Mahiro, le visage hermétiquement clos, profita de la pagaille pour sortir discrètement de la pièce. Elle sentait les ennuis venir à plein nez et préférait disparaitre de la circulation un moment. Elle passa l'encadrement en bousculant son partenaire de valise sans le faire exprès, elle lui jeta un regard avant de le prendre par le bras et de l'entrainer avec elle.

Viens, j'vais t'montrer ta chambre. J'espère juste que l'Autre y est pas.

Elle retourna ainsi dans le hall, et empoigna la valise qu'elle y avait laissé tout à l'heure. Elle n'avait plus ouvert la bouche, et elle était en train de se demander à quel point elle devait passer pour une folle. La légère et douce folie de l'adolescent en colère, ou bien cette folie dangereuse qui vous fait basculer du côté obscur de la Force plus tard ? Elle soupira. Elle ne savait pas ce qui l'avait pris, mais quoi qu'il en soit, elle ne se reconaissait plus. En environ une semaine, tout son monde avait changé : l'incendie, la découverte du pouvoir, le Pensionnat, Tikky, et maintenant elle agressait les secrétaires...

[Désolée, c'est court TwT]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Hearst
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Aspirateur à énergie

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Ven 6 Aoû 2010 - 14:32

Matt n'aimait pas vraiment la réponse qu'il avait reçu. Comment ça il allait le découvrir par lui-même? On dirait une vieille réplique d'un film d'horreur ou d'aventure de série B. En plus de ne pas spécialement le rassurer c'était tout à fait le genre de réponses qui le mettait hors de lui, ne pas répondre sincèrement de manière direct. Mais il n'allait pas pousser de gueulante pour cette fois-ci, les deux autres étaient déjà assez énervées comme ça pas besoin d'en remettre une couche.Pui une fois sa rêverie finie, Matt regardait les deux dames ici présentes pour qu'on lui réponde, mais au final ça n'était pas lui qu'on s'adressait, non c'était la secrétaire à sa nouvelle meilleure amie.(Ironie bien sûr). Une petite pique par-ci , une petite pique par-là, à la fin ça fait mal, surtout pour la secrétaire qui s'en pris une belle dans la tête, la mettant Ko sur le coup. Il apparut soudain une image à Matt, une image où il se vit transformer en arbitre de boxe, sa partenaire à coté de lui avec de gros gants rouges, et lui lui tenant la main en l'air en criant" Voici notre championne" sur un fond sonore rempli d'applaudissements. A défaut de pouvoir refaire la scène, Matt leva juste son pouce en direction de l'autre, pour la féliciter. les assistantes se ruèrent sur la secrétaire qui avait beaucoup de mal à s'en remettre. Il regardait l'autre qui profitait de l'agitation générale pour sortir discrètement en crabe. Matt retiendrait au moins une chose de cette journée, dans cet institut, il y a des personnes qu'il vaut mieux ne pas énerver du tout. Il sentit soudainement son poignet être emporté, marchant tout seul tracté par la fille qui n'avait pas décompresser, Matt attrapa aussi la valise qu'il avait laissé dans le couloir et marchait tiré par l'autre. Elle l'emmenait à sa chambre certes, mais elle n'avait toujours pas dit qu'est ce que son colocataire avait de spécial et à force ça commençait à l'énerver sérieusement. Tout en marchant dans un silence, la jeune fille se décida finalement à parler, mais désormais elle ne disait plus son prénom et une fois de plus elle essayait d'esquiver, Matt sentit la moutarde lui monter au nez. Il voulait bien croire que dans certaines situations il valait mieux l'esquive que l'attaque, mais là s'était passé du stade d'esquive à cachotterie malsaine, et avec Matt les choses cachées ne le reste jamais. Il s'arrêta net, secoua sa main pour qu'elle soit de nouveau libre, et commença sa phrase par un mot que toutes personnes saines d'esprits auraient désapprouvées.

"Mais merde! vous allez me dire ce qui va pas avec lui, c'est chiant à force. Alors maintenant on va arrêter de me prendre pour un con et tu va m'expliquer clairement ce qui ne va pas."

Matt sortit son appareil photo de son sac et prit le visage de la jeune fille en photo rapidement et le rangea.

"Je suis sûr que les esprits encore perturbés des assistantes de la secrétaire aimerait bien pouvoir mettre un visage sur celle qui à assommé le laideron de façon sûr et certaine. Alors, tu me dis clairement ce qui ne va pas avec l'autre, car de nos jours développer une photo, surtout avec un appareil numérique, ça peut-être très rapide, et c'est encore moins compliqué de les faire tourner après. L'info, contre la photo, c'est tout."

Matt fonctionnait énormément au deal comme il disait, mais c'était encore la méthode la plus efficace, ce qu'il veut obtenir en échange d'une chose qui risquait de déplaire fortement à l'autre personne. Il attendait bien sagement, la valise à la main que la fille se décide, mais l vu ce qu'elle encourait, il valait mieux pour elle qu'elle aille dans le sens de Matt, car il n'aurait aucun remords à donner la photo à qui le souhaite.

"Alors? Tu choisis quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahiro Mibu
Accro
Accro
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 22
Localisation : Là où le vent me portera ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Lire dans les pensées.

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Ven 6 Aoû 2010 - 18:28

[Mots à caser : Feu, mort, cimetière. Bambin, couche-culotte, macaroni]

"Mais merde! vous allez me dire ce qui va pas avec lui, c'est chiant à force. Alors maintenant on va arrêter de me prendre pour un con et tu va m'expliquer clairement ce qui ne va pas."
Ils s'arreterent net, et elle le lâcha, surprise par cet élan de colère. [god, ils sont tous sur les nerfs xD] Maintenant que sa fureur était retombée, elle était très mal à l'aise de s'être emportée ainsi. Elle se tourna vers lui, interloquée. Elle mit un certain temps à répondre, de une, parce qu'elle passait déjà pour une folle et qu'elle voulait essayer de paraitre un peu plus normal qu'il y a cinq minutes ; de deux, allez dire à un type que vous conaissez à peine que son colocataire est schizophrène et qu'il a faillit vous tuer hier, j'vous jure, c'pas si simple. Mais le temps qu'elle réfléchisse aux mots qu'elle pourrait employer, il avait sortit un appareil photo, elle n'eut pas vraiment le temps d'esquiver, sa main qui était censée la protéger de ce fléau qu'était la photographie ne pu couvrir que la moitié de son visage. Quand il eu rangé son appareil démoniaque, il parla encore.
"Je suis sûr que les esprits encore perturbés des assistantes de la secrétaire aimeraient bien pouvoir mettre un visage sur celle qui a assommé le laideron de façon sûre et certaine. Alors, tu me dis clairement ce qui ne va pas avec l'autre, car de nos jours développer une photo, surtout avec un appareil numérique, ça peut être très rapide, et c'est encore moins compliqué de les faire tourner après. L'info, contre la photo, c'est tout."
Elle comprit très bien la manoeuvre, c'était habile et bien joué de sa part, et sa fureur reprit de plus belle, elle avait les joues en feu, mais elle se força à se maîtriser, sinon, il y allait vraiment y avoir un mort. Et surtout, on ne touche pas au flingue, Mahiro. S'il dilvulgait la photo, c'en était finit d'elle, la direction allait savoir que c'était elle qui avait abattu cet espèce de truie à face de macaroni périmé, et à partir de ça, ils allaient remonter jusqu'à elle et elle se ferait renvoyer... Mais où irait-elle ? Elle n'avait nul part où aller et ses rares connaissances la croyaient morte.


Attends, tu te fous de moi là ?! Tu sais même pas de quoi on parle, alors ferme-la ! Elle prit encore une grande inspiration, réussit à recouvrer un self-control honorable. T'as aucune idée de qui il est, mais j'vais juste te dire que c'est... Mmmh, comment dire ça... Quelqu'un qui peut t'attirer de grosses emmerdes.

Bon, ce n'était pas exactement ça, mais elle avait dit la vérité, en cachant le plus important. Et elle n'était pas prête de parler des problèmes des autres, surtout ceux de Tikky, et elle n'allait pas non plus dire pourquoi ELLE en particulier avait des raisons de se méfier de lui.
Elle commença alors à s'imaginer comment ça aurait pu finir. Très mal. Elle aurait pu finir soit au cimetière, soit avec un bambin en couche-culotte. Vraiment rien de réjouissant, d'ailleurs ces pensées lui donnèrent la nausée. Elle avait considérablement pâlit et s'était renfermée sur elle-même. Telle une huître. Belle comparaison n'est-ce pas ?


Je peux te montrer les chambres maintenant ? Elle eut un gargouillement d'estomac.
*Décidement, cet estomac ne veut manger que quand je recontre d'autres gens...*

Ou alors tu veux aller manger quelque chose d'abord ? Là, Mahi a un petit "tilt" dans sa tête. Putain, j'sais même pas comment tu t'appelles ! Tu veux balancer des dossiers sur moi, et on connait même pas nos noms. Tss, ça craint ça... dit-ele avec un sourire en coin des plus ironiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt Hearst
Nouveau
Nouveau
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/07/2010

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Aspirateur à énergie

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Ven 6 Aoû 2010 - 23:31

Matt était content de lui, comme dit précédemment, cette technique marchait toujours, personne, à moins d'être sado-maso, n'aimerait voir sa réputation traînée dans la boue comme ça. Mais... car il y a un mais, la suite des évènements ne tournait pas en la faveur de la fille, d'abord, en plus de se montrer vulgaire même si c'était le cadet des soucis de Matt, elle essayait encore de le retirer de tout ça, Matt ressortit donc son appareil photo et fit un petit rire pour la narguer avec un sourire sadique au bout des lèvres. Il le rangeât. De plus elle continua après un temps à vouloir éviter la réaction en faisant une pause dans sa réponse.

"Ahahaha attention!"

Finalement elle se décida à éluder de manière subtile la question, ne laissant Matt pas totalement satisfait, il savait juste qu'il devait rester sur garde, mais contre quoi? Il laissa passer et accepta cette réponse Mais, une fois de plus mais, n'étant pas pleinement satisfait il n'effaça pas la photo, il n'allait pas la publier mais juste la garder au cas où il allait devoir s'en resservir avec elle qui semblait être dur à la négociation. bref, elle changea rapidement le sujet en repassant aux chambres, Matt allait dire qu'il était d'accord par un "Mouais" mais il fut interrompu par des borborygmes intestinaux, il regarda la jeune fille avec un regard très surpris. Sur le coup il ne savait pas vraiment quoi dire, à part qu'il avait en face de lui une psychopathe affamée, il ne manquait plus qu'elle soit cannibale et ça aurait été le pompon. A son grand désespoir elle lui proposa de faire un détour avant les chambres, était-elle sérieux quand elle voulait inviter Matt à aller manger un truc? Matt allait refuser avant même qu'elle ai finit mais il fût interrompu par un autre bruits du ventre, sauf que cette fois-ci il venait de son estomac. Matt se mordit les lèvres.

*Zut pas maintenant toi!*

Matt avait vraiment l'estomac dans les talons, il aurait été prêt à prendre le rôle du cannibale à la place de la fille tellement il avait faim, il se mit une main sur le ventre et regarda la fille, résistant à l'idée de devoir accepter la proposition, mais il y était presque forcé.

"Humm...bon d'accord, j'en pen plus là j'ai trop la dalle."

Matt se donnait des gifles à l'intérieur de lui-même dans son cerveau pour se montrer aussi faible, mais il avait vraiment trop faim. Puis la fille eut une soudaine révélation, en effet ils ne s'étaient pas présentés, mais Matt n'en n'avait pas non plus forcément envie. Elle cela semblait plutôt l'amuser, Matt aussi eut un sourire ironique sur le bout des lèvres, mais la raison devait être bien différente. Matt n'avait pas besoin qu'elle lui donne son nom, deux petits clics sur internet, plus quelques appels à une ou deux de ses connaissances et il n'aurait aucun mal à le trouver. Mais mieux ne valait pas l'énerver encore plus et faire un peu preuve de bonne foi, Matt soupira.

"Matt Hearst. Voilà ça te va?"

Matt ne fit pas l'effort de lui poser la question, d'une elle allait sûrement y répondre d'elle même sans avoir à la poussées, de deux il 'en fichait presque un petit peu et de trois, comme dit précédemment il n'allait avoir aucun mal à le trouver, après tout il avait toujours les clés du secrétariats, et avec une secrétaire assommée, les pauvres dossiers sur les élèves n'étaient guère à l'abri des mains diaboliques mais justicière de Matt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahiro Mibu
Accro
Accro
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 22
Localisation : Là où le vent me portera ~

Fiche perso
Relations:
Vie privée:
Pouvoir: Lire dans les pensées.

MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   Mar 10 Aoû 2010 - 19:07

[RP avec Matt, version 3.1, test !]

Mahiro trouvait ce... Matt, super énervant. Elle en était venue à regretter son geste de bonté en l'aidant tout à l'heure, vraiment, ça n'avait pas été réussite. En plus il se foutait d'elle avec son appareil photo, comme s'il était tout permit ! Bon d'accord je vous le reconnait, c'est un peu poussé de sa part de penser ça, certes. Mais quand même ! Mahiro n'est pas dans son état normal, je vous le rappelle.
Elle attendait donc deux réponses. La première vint non pas de son interlocuteur mais de l'estomac de ce dernier. En effet il émit le même grondement plaintif que le sien, ce qui était très significatif. Elle eut un petit sourire supérieur. Ainsi, il se rendait compte qu'il subissait lui aussi les tristes effets de sa condition humaine ! Elle en aurait pesque éclaté de rire, mais elle se retint.
La deuxième réponse vint avec beaucoup de réticence. Il finit par lui décliner son nom, Matt Hearst. Il ne lui demanda pas le sien. Et elle n'avait pas l'intention de lui donner. Il avait déjà des photos contre elle, si en plus il pouvait mettre un nom sur le visage, c'en était finit d'elle.
Avec un soupir, elle l'accompagna donc manger. Elle mangea très peu. Lui mangea comme trois, ce qui l'impressiona. Elle attendit avec patience qu'il finisse, sans rien dire, sans esquisser une tentative de conversation. Elle n'avait absolument pas l'intention de gaspiller de la salive inutilement. La jeune fille n'avait qu'une idée en tête : aller se coucher ! Une fois qu'il eut finit, elle reprit la valise qu'il lui avait attribuée, sortit de la cantine, monta les imposants escaliers deux à deux. Les deux nouveaux marchèrent dans les couloirs, jusqu'à arriver aux chambres. Le stress s'empara de l'adolescente, mais elle se maitrisa. Sans un mot, elle déposa la valise de Matt devant sa porte, lui fit un signe de main en baillant, et retourna dormir sur le toit.

C'est ainsi que finit ce RP.



[Caca boudin, je sais, gomen TwT]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hum...Hello..My Tailor is rich.....   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hum...Hello..My Tailor is rich.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pensionnat :: Hall-